Virtuality, le salon de la Réalité Virtuelle et des technologies immersives

Qu’elle intéresse, fasse peur ou passionne, il est inéluctable qu’au même titre que la révolution mobile, la réalité virtuelle va transformer les usages et par conséquent la vie de nombre de personnes dans le monde.

Alors qu’elle en est à une étape un peu poussive dans le Gaming (taux d’équipement élevé, courte durée de vie des jeux, gameplay convenu) cette technologie est utilisée avec plus de succès dans d’autres domaines comme l’industrie, la recherche et dans une moindre mesure le cinéma.
Pour sa seconde édition, la tenue du salon parisien de la réalité virtuelle et des technologies immersives offre l’occasion de mesurer l’ampleur de ce nouveau marché mais également de connaitre ses toutes dernières nouveautés.

Très au fait sur la question, Arte présentera I saw the Future de Francois Vautier. Ce film VR propose une plongée en 3 dimensions au sein de l’univers d’Arthur C Clarke l’écrivain britannique de science fiction auteur du célèbre roman 2001 l’odyssée de l’espace.
Investi dans la mise sur le marché de technologies augmentées, Microsoft permettra aux visiteurs d’essayer son couteux casque Hololens utilisable pour un usage aussi bien industriel que de divertissements.
Avec Lenovo, les fans de Star Wars ne manqueront pas de relever le Jedi Challenge. Muni d’un sabre laser, du casque de réalité augmenté Mirage et d’une balise de traçage, il sera question d’affronter le torturé mais redoutable Kylo Ren en combat singulier.

Connecté au casque StarVR développé par Starbreeze et Acer, il sera possible de tester l’Onirix VR premier siège pivotant pensé pour la réalité virtuelle sans être pour autant entravé par les nombreux câbles nécessaires à cette technologie.
Par le biais d’HTC Vive, l’université de Bordeaux montrera comment seront formés les médecins de demain sur des patients virtuels. Il sera aussi possible de voir comment à partir de questionnaires médicalement validés des docteurs virtuels établiront des diagnostics pour des malades bien réels.

Le Gaming ne sera naturellement pas absent du salon avec MSI qui présentera une partie de ses PC VR Ready. Ubisoft en partenariat avec Asterion VR proposera de tester Virtual Lapin Crétins : The Big Maze, un labyrinthe virtuel dans lequel opèrent les célèbres personnages imaginés par Michel Ancel.
Avec After Humanity, le studio SmartVR prouvera que le jeu vidéo compétitif n’est pas incompatible avec une nouvelle façon d’interagir dans un FPS. Pour Sprint Vector du studio Survios la démonstration s’effectuera au sein d’un jeu de course. Enfin la seconde itération d’Anshar Wars de Ozwe Games permettra de mesurer les progrès accomplis dans le domaine du space shooter.
En attendant de pouvoir le visiter virtuellement, vous devrez vous rendre physiquement à ce salon si vous êtes sur Paris et que vous voulez mieux réussir votre passage à la VR que Job Le Cobaye.

Virtuality du 8 au 10 février 2018
Au Centquatre 5 rue Curial – 75019 Paris

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.