Tuto : comment réparer le Joy-Con Drift pour moins de 10€ et 10 minutes

La Switch est une superbe console, permettant à la fois de s’amuser sur le canapé, comme dans le lit ou dans les transports en communs. Avec ses millions de consoles vendues et deux modèles (avec la Lite), la Switch est un véritable succès tant commercial qu’au niveau des joueurs. Mais tout n’est pas vert au pays de Mario. En effet, bien que les Joy-Con soient un petit concentré de technologie, un mal les frappe et internet regorge de témoignage. Ce mal, internet l’a appelé le Joy-Con Drift.

Le syndrome du Joy-Con drift est aussi simple que frustrant : sans même toucher à votre joystick, la console va croire que vous le déplacez légèrement sur un côté (bien souvent gauche). Ce qui, en jeu, fait parfois bouger votre personnage sans votre consentement. Le problème exact n’est pas forcément très défini, et même si Nintendo s’engage à réparer ce problème hors garantie constructeur, rien ne garantit la gratuité de cette réparation (suivant les témoignages sur le net, Nintendo enverrait un devis), et de toute manière, avec ce confinement, aucune réparation n’est possible. C’est pour cela que je vous propose un petit tutoriel permettant de réparer en moins de 10 minutes et pour moins de 10€, ce problème très gênant. Le principe est simple : on va simplement remplacer le joystick défectueux par un nouveau. Même si cela est très simple, faites cela en âme et conscience.

J’ai opté pour in kit avec deux joysticks de remplacement vendu pour 14€ (disponible sur Amazon par exemple), mais il existe ce même kit avec seulement un joystick pour vendu pour 9.99 € (toujours sur Amazon). En dehors de ce détail, le contenu reste identique. Ce kit complet va vous fournir tous les outils nécessaires à l’ouverture du Joy-Con avec trois tournevis différents (deux Y et un X), une petite pince de précision, un levier en plastique et quelques vis de remplacement en cas de perte. C’est parti, en 10 minutes, ce joystick sera remplacé !

On y va étape par étape. Pour commencer, utilisez le tournevis Y pour enlever les 4 vis de part et d’autre de la manette. À l’aide du levier, soulever la coque du bas en faisant très attention : deux nappes sont reliées entre la coque arrière et le reste de la manette !

L’étape d’après est de soulever la batterie pour accéder à d’autres vis. Pour cela utiliser le petit levier fourni. Pour information, un point de colle (au niveau de la flèche rouge) maintient la batterie en place.

L’étape d’après est d’enlever les cinq petites vis encadrées en rouge afin d’enlever le cache en plastique et accéder au joystick. Les cinq vis à enlever se font à l’aide du tournevis X. Attention, ces cinq vis n’ont pas la même taille, faites attention lorsque vous les enlever. Pour vous aider, voici leurs emplacements.

Une fois les cinq vis enlevées, on peut facilement (à l’aide du levier en plastique), enlever le cache permettant d’avoir accès à la carte électronique du Joy-Con.

La partie la plus compliquée est là. En effet, le joystick est le carré gris métallique présent à droite sur la photo ci-dessus. Ce dernier est fixé à l’aide de deux vis, dont une est caché sous une nappe (celui du bouton “-” pour être précis). Pour les dévisser, vous allez devoir déconnecter la nappe de ce bouton.

Pour déconnecter les nappes, celui du joystick et celui du bouton, vous allez devoir utiliser la pince de précision. Pour cela, il suffit de simplement lever un petit levier (gris ou noir) sur le connecteur blanc.

Une fois les deux nappes, et surtout celle du dessus, vous allez pouvoir utiliser le tournevis X pour dévisser les vis du joystick.

Une fois enlever, il est à présent très facile de remplacer l’ancien joystick par le nouveau.

Le plus dur est à présent réalisé, il ne vous reste plus qu’à refaire toutes ces manipulations, avec le nouveau joystick, en sens inverse.

Après avoir placé le nouveau joystick, fixez-le à l’aide de ses deux vis. L’étape d’après, qui consiste à replacer les nappes est assez délicate. Pour cela, je vous invite fortement à utiliser la pince de précision qui vous permettra de manipuler la nappe sans l’endommager. Commencer par la nappe du joystick puis celle du bouton “-“. Dans les faits c’est assez simple, on pince la nappe, on place la tête dans le bon emplacement et on ferme le petit levier en plastique. La manipulation est en soit assez simple et ne prend que quelques secondes, mais un soin particulier y est requis pour ne rien endommager.

Le résultat après avoir remis les deux nappes

Enfin, il ne vous reste plus qu’à replacer le cache plastique. Attention tout de même à la nappe de la gâchette. Cette dernière peut venir se placer au niveau de l’emplacement de la vis, n’hésitez donc pas à la décaler.

Pour le reste, il ne vous reste plus qu’à remettre les cinq vis (attention à leurs tailles) et à refermer le Joy-Con. Si tout se passe bien, la manette s’allumera (LED sur le côté) et tentera de se connecter à la Switch.

Vous y êtes presque, le côté matériel est terminé. Il ne vous reste qu’une seule petite chose à faire : calibrer votre nouveau joystick via la Nintendo Switch. Pour cela, il vous suffit d’aller sur

La fonctionnalité se trouve dans les paramètres de la console

Et voilà ! Pour moins de 10€, 10 min et un peu de concentration, vous pouvez facilement réparer votre Joy-Con ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Kit remplacement Joystick

9.99 €
9.5

Général

9.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.