Test des Skullcandy Ink’d Wireless, les intras-auriculaires sans fil

Comparé aux casques audio classiques, nous n’avons pas eu l’occasion de vous présenter de nombreux écouteurs intras-auriculaires Bluetooth. En effet, nous vous avons testé qu’une fois ce type d’écouteurs avec les Leap Wireless (Lire : Test des Leap Wireless de Yurbuds, les intras pour sportifs). Aujourd’hui je vais vous présenter les Ink’d Wireless de chez Skullcandy, un casque intra-auriculaire sans fil d’une marque que j’apprécie particulièrement (vous pouvez lire nos différents tests). Légère et efficace, les Ink’d Wireless peuvent être trouvées pour moins de 50€ sur internet.

Ink'd wireless

Globalement, il existe deux types de casques intras Bluetooth. Vous avez les casques all-in-one, où tout (batterie, électronique) est intégré dans les écouteurs (tel les Leap Wireless) et d’autres, comme les Ink’d Wireless, où l’électronique et la batterie se trouvent dans un support, ou plus précisément un tour de cou,  les écouteurs étant ensuite reliés à ce support. Comme à l’habitude avec Skullcandy, les Ink’d Wireless sont disponibles dans plusieurs coloris (bleu, rouge, noir, gris, etc). Vendu dans les traditionnelles boites cartonnées (que j’ai un peu éventrée), le casque est accompagné d’un câble USB et d’une notice d’utilisation, un classique.

Une fois retiré de son emballage, une chose marque immédiatement : sa masse. Le casque est très léger et pèse dans sa globalité seulement 24 grammes. C’est très léger, et le casque (notamment le tour de cou) se fait immédiatement oublier pour un excellent confort. Le tour de cou possède aux extrémités “l’intelligence” du casque. Côté droit, la batterie et le côté gauche possède les boutons, l’entrée micro USB dédiée à la recharge, une petite LED, trois boutons de contrôle ainsi qu’un micro dédié aux appels vocaux.

Esthétiquement c’est plutôt joli, le fait d’avoir décorrélé la base des écouteurs (via le second câble, plus fin) permet si nécessaire de cacher le tour de cou, sous un col par exemple. Le casque est très, très souple. Vous pouvez le plier dans tous les sens et ceci est assez pratique pour le rangement.

Par contre les câbles reliant les écouteurs eux-mêmes à la base sont fin, très fins et cela fait relativement peur quant à leur durabilité. Pour ma part, cela fait un peu plus de deux semaines que je les utilise intensément et pas de problème pour le moment, à voir dans le temps (au pire j’éditerai le post si cela évolue).

Comme dit plus haut, le casque est très confortable et se fait vite oublier. Casque intra-auriculaire oblige, l’isolation phonique est excellente, on en oublie assez rapidement le monde extérieur.

La qualité sonore de ces Ink’d Wireless est très correcte. En effet le son est très équilibré avec une légère tendance sur les basses. Cela permet d’apprécier n’importe quel genre musical, et c’est un très bon point. L’autonomie est d’environ 6 à 7 heures d’écoute lorsque le volume est réglé à 75%, ce qui se trouve être la norme pour ce type de produit. À part une petite LED présente sur le tour de cou, il n’y a pas moyen de connaitre l’état de charge du casque. Un retour vocal à l’allumage aurait été un petit plus.

Vendu sur le marché à moins de 50€, le casque est plutôt une bonne surprise. Avec un son correct, un design permettant de masquer le tour de cou et ses différentes couleurs, le casque plaira sans conteste à plus d’une personne.

Skullcandy Ink'd Wireless

47.99 €
Skullcandy Ink'd Wireless
8.5

Global

9/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *