Test du ScanSnap iX1300, un scanner pro ultra-compact et performant

ScanSnap, filiale du japonais Fujitsu dédiée à la numérisation, est assez connue sur le blog avec pas mal de produits présentés et testés (à découvrir ici). Aujourd’hui, nous allons parler du ScanSnap iX1300, un scanner ultra-compact, pensé pour les professionnels, fonctionnant via Wifi ou câble USB. Disponible pour environ 300€, découvrons le ensemble.

Le scanner est livré dans un packaging assez classique. En plus de retrouver le ScanSnap iX1300, nous aurons le strict minimum : le chargeur accompagné de deux câbles (prise FR et UK), un câble USB 3.0 et quelques feuillets de lancement rapide.

Le scanner se présente tel une petite brique allongée d’une masse de deux kilo grammes avec des dimensions très correctes 296 × 114 × 87 mm qui en font un scanner de bureau compact, utilisable comme on va le voir ouvert ou fermé. Il peut ainsi être employé de manière sédentaire ou en déplacement, pour peu que vous ayez accès à une alimentation (pratique lorsque votre bureau n’est pas fixe et pas forcément tout équipé).

Alors que nous retrouvons simplement le bouton multi fonction sur la partie haute à droite du scanner accompagné d’une LED de notification, sur la tranche gauche sont situés deux connecteurs : l’alimentation et un port USB 3.0 type B.

Scanner oblige, le ScanSnap iX1300 dispose bien entendu d’un chargeur de document, sur sa partie haute. Le soulever permet d’une part d’allumer le scanner, mais aussi de faire sortir le support permettant de maintenir le chargement. En parlant de chargement, le scanner est capable de charger jusqu’à 20 feuilles A4 au grammage classique à la fois. Le scan des documents, bien évidemment recto verso, refait monter les documents par le haut via un support sortant automatiquement durant la numérisation et se rétractant à la fin (afin de ne pas mélanger les documents numérisés et à numériser). Le système est plutôt réactif et a l’air robuste, pas trop de craintes de ce côté. Notez que la vitesse de numérisation est très convenable, avec une capacité de 30 feuilles par minutes par défaut (200-300 dpi).

Concernant les documents rigides (type pièces d’identité, cartes de visites, etc.) ne pouvant pas être courbé comme sur le gif ci-dessous, le scanner dispose d’une fente sur sa partie basse, permettant de démarrer une numérisation via un mouvement de va et vient du document.

Côté technique, le ScanSnap iX1300 dispose d’une optique permettant de numériser jusqu’à 600 ppp. La connexion au scanner peut se faire soit via le câble USB fourni, soit via le Wifi. Côté Wifi la connexion peut-être soit directe (un smartphone connecté directement dessus), soit indirect en connectant le scanner à votre box internet. Que cela soit sur smartphone ou sur PC, ScanSnap propose des applications maisons permettant d’échanger avec le scanner.

Pour ma part, j’ai testé le iX1300 en connexion direct, via l’application ScanSnap Cloud. L’avantage est qu’il est facilement possible de coupler l’application avec du stockage cloud (Dropbox, Google Drive, etc.) pour numériser vos documents directement dans votre cloud, en plus de votre smartphone. L’application est un peu austère et n’a pas beaucoup évolué par rapport à mes précédents tests sur les autres scanners. Elle reste accessible et compréhensible, mais très peu d’efforts ont été effectués pour améliorer l’ergonomie ou le rendu visuel. Toutefois l’application mobile fait ce qu’on lui demande et elle le fait bien. Notez aussi qu’il est possible de configurer le scanner directement depuis l’application (format fichier, résolution, etc.). Enfin, le scanner est assez intelligent pour vous mâcher le travail : suppression automatique des feuilles blanches,

Au final le ScanSnap IX1300, comme tous les scanners de la marque, est un excellent produit. Il vise bien entendu un public particulier, très orienté pro avec des dizaines de numérisations par jour, nécessitant un produit compact (tenant facilement sur un bureau) et efficace.

ScanSnap iX1300

308.99 €
8.5

Général

8.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.