Test du Ornata Chroma, le clavier hybride à méca-membrane de Razer

Les claviers mécaniques ont la côte du côté gamer et de nombreux constructeurs proposent des claviers gamers équipés de switchs mécaniques. Chacun ayant ses propres avantages, entre des touches mécaniques et membranes, Razer a conçu en interne des interrupteurs hybrides dits “méca-membrane”, afin de réunir le meilleur des deux mondes. Le résultat est un premier clavier, le Ornata Chroma. Voyons ensemble si ce dernier tient sa promesse d’un clavier hybride.

Razer_ornata_chroma

Le clavier est livré dans un packaging plutôt classique où on retrouve le clavier et, fait assez rare, un repose poignet. Le clavier est très sobre et arbore un design très classique rectangulaire. Visuellement, le clavier ressemble à tous les autres : 105 touches au menu, une disposition et une taille des touches classiques, le Razer Ornata Chroma ressemble un peu aux claviers que l’on trouve sur toutes les boutiques du net. En plus de ne pas proposer de touches multimédia dédiées, le clavier ne propose pas de touche macro supplémentaires. Côté fonctionnalités, on reste un peu sur notre faim. Malgré ça, via des combinaisons de touches Fn + F1 à F12, le Ornata Chroma propose une gestion du volume, des pistes et du rétro éclairage, alors que le logiciel Razer Synapse permet de son côté, de réassigner chacune des touches du clavier.

Le repose poignet siglé du logo de la marque, se trouve être une très bonne idée. Recouverte de similicuir et légèrement rembourré, il se trouve être très confortable lors de son utilisation. De plus, Razer a eu la bonne idée d’équiper le clavier et le repose poignet d’aimants, permettant au tout d’être très stable.

Passons à présent aux caractéristiques techniques de la bête, qui sont tout de même des points très importants. Comme dit plus haut, le clavier est équipé d’interrupteurs méca-membrane et de touches à mi-hauteur. De plus chaque touche est équipée d’une LED multi couleurs (16.8 millions) permettant de réaliser de très nombreux effets via le logiciel de contrôle. Notez que l’Ornata est disponible dans une version classique (c’est à dire sans le Chroma), où la principale différence se concentre au niveau du retour lumineux, bloqué à du vert emblématique de Razer. Tant que nous sommes sur le retour LED, l’Ornata Chroma propose via le logiciel Synapse de nombreux effets. Les effets proposés sont très sympathiques et surtout personnalisables.

+

Vous pouvez soit choisir une couleur fixe classique, un effet flamme avec du rouge orange ou encore transformer votre clavier en boule à facette, avec des touches colorées aléatoirement. Mon préféré, les vagues ondulatoires (allant de tous les côtés) qui se créées lorsque l’on presse une touche. Pour avoir une idée, vous pouvez retrouver les différents effets possible sur le site de Razer.

razer_ornata_chroma

Passons à présent aux touches méca-membranes de Razer. Comme présenté sur l’image ci-dessous, vous trouvez au centre la méca-membrane, à droite la membrane classique et à gauche l’interrupteur mécanique de Razer. La base de la touche reste une membrane (partie blanche), mais activée à l’aide d’une partie mécanique. On retrouve ainsi un touché assez souple, avec (grâce à la petite partie métallique), le petit “clic” cher aux interrupteurs mécaniques. Pour combler le tout, le clavier propose un anti-ghost de 10 touches, permettant d’utiliser 10 touches en même temps sans risque de rencontrer le symptôme des touches fantômes.

J’utilise le clavier tant pour le jeu (enfin un peu moins depuis que j’ai l’Orbweaver) que pour faire de la bureautique. En jeu (et notamment équipé d’un casque), le bruit des interrupteurs ne gêne pas. Par contre, en bureautique, le double clic émis par les méca-membranes, s’entendent plus que bien. Pas de quoi avoir une migraine, mais le clavier est loin de se faire oublier. Basé sur des touches membranes et notamment le fait qu’elle soit à mi-hauteurs, le clavier est finalement très confortable à utiliser, on bascule rapidement de touches à touches sans problème. De plus, l’idée d’avoir inclus un repose poignet n’est vraiment pas négligeable car il apporte un réel confort d’utilisation supplémentaire.

Vendu pour un peu moins de 110€ dans sa version Chroma et un peu moins de 70€ dans sa version classique, le Razer Ornata Chroma n’est pas un mauvais clavier, loin de là. Par contre, je vous conseille tout de même de l’essayer avant d’acheter (en magasin par exemple), pour vous faire une idée des touches méca-membranes, et notamment du retour sonore des interrupteurs, qui pourront malheureusement en rebuter plus d’un. Si le bruit ne vous dérange pas que les touches macros supplémentaires ne vous manque pas, le Ornata Chroma sera fait pour vous. De plus, la version classique “verte” se trouve être moins onéreuse, d’environ 35% par rapport à la version Chroma. Pour ce prix, on a là un excellent clavier gamer.

Razer Ornata Chroma

109.99 €
Razer Ornata Chroma
8.5

Global

8.5 /10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *