Test du WD Black SN750 NVMe SSD et de la microSDXC SanDisk 64 Go pour Switch

Avec la mise sur le marché du WD Black SN750, Western Digital poursuit ses appels de pied au monde du gaming mais de quels atout le premier fabricant de disques durs a t il doté le nouveau fer de lance de la gamme Black SSD NVme ?Le packaging est plus sobre que précédemment avec sur un fond totalement noir un large visuel du produit, la capacité de 500 Go, un débit maximal annoncé de 3470 Mo/s en lecture , la spécificité d’interface et la marque Western Digital.
A l’intérieur de la boite se trouve le disque SSD bien à l’abri des chocs grâce à ses protections en plastique. Un feuillet en plusieurs langues faisant office de garantie et  regroupant les informations pour de l’assistance technique figure aussi à l’appel.Pour les besoins du test le lecteur SSD SK Hynix de 256 Go installé en standard dans le PC Gaming Omen by HP Obelisk a été remplacé par le WD_Black SN750 sans dissipateur thermique. Déjà rapide dans la configuration initiale, le démarrage de Windows 10 prend 5 secondes.WD SSD Dashboard  revêt pour l’occasion une esthétique plus gaming. Outre informer sur le firmware, la température ou la durée de vie, l’utilitaire peut lancer le Gaming mode qui désactive la fonction faible consommation pour un usage intensif.
La mesure des taux de transfert par CrystalDiskMark établit la vitesse de lecture du WD_Black à 3484 MB/s et 2547 MB/s en écriture. Il fait désormais jeu égal avec le Samsung 970 EVO 500 Go considéré un temps comme mètre étalon de la catégorie.
En doublant la densité de stockage par rapport à la génération précédente, la maitrise de la technologie NAND 3D à 64 couches permet à Western Digital de figurer sans conteste parmi les fabricants privilégiés des gameurs.

Ce bond en avant s’explique entre autres par l’acquisition de Sandisk et de son savoir faire dont Western Digital récolte clairement les fruits. L’entreprise continue d’ailleurs sous cette marque la commercialisation de produits à base de mémoire flash.

Si les cartes microSXD Sandisk atteigne la significative taille du Téraoctet, la marque a su anticiper le succès de la Switch et négocier avec Nintendo l’obtention d’une licence officielle pour la commercialisation de cartes dédiées.
Elles se distinguent par un packaging personnalisé mettant en scène Mario au volant de son kart pour la version 128 Go décrochant une étoile pour celle à 256 Go, Zelda dans Breath of the Wild bandant son arc pour le modèle 64 Go. Une telle présentation rassurera ceux qui connaissent peu la Switch.

Avec la mention de la Nintendo Switch et la vue des personnage parmi les plus emblématiques de Big N, il est impossible de se tromper même pour un néophyte. De plus la garantie à vie dont bénéficie la carte finira de le conforter dans son choix.
Adaptée pour des enregistrement de photos en rafales et lire des vidéos en 4K avec ces 100 Mb/s en lecture et 60 MB/s en écriture, la  carte de classe U3 est largement dimensionnée pour supporter les sollicitations de la dernière console de Nintendo.


La microSDXC SanDisk 64 Go pour Switch coute certes plus cher qu’une carte microSD ordinaire mais son aspect personnalisé,  ses temps de chargement réduit et l’assurance d’une grande fiabilité pour les sauvegardes devraient convaincre jusqu’aux plus économes.

WD Black SN750 SSD NVme 
124,99 euros pour 500 Go sans dissipateur thermique sur wd.com

Carte microSDXC SanDisk pour Nintendo Switch
22,98 euros pour 64 Go sur amazon.fr

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.