Test du Pixel 4a, le milieu de gamme Android presque parfait

La sortie du modèle phare orienté milieu de gamme de Google a bien eu du mal à sortir avec ce contexte sanitaire bien compliqué. Mais depuis quelques semaines, le Google Pixel 4a est disponible dans toutes les bonnes crémeries du net, avec un prix de vente fixé à 349€. Compact, performant et bonne partie photo, le smartphone se veut être le smartphone que doit représenter le milieu de gamme. Voyons ensemble comme s’en sort le téléphone et petit spoiler : très bien !

Le smartphone est livré accompagné d’une paire d’écouteurs intra et d’embouts supplémentaires, d’un chargeur secteur de 18W, d’un câble de recharge USB type C des deux côtés et bien entendu, du Pixel 4a.

Le Pixel 4a, une fois déballé de sa protection plastique, laisse apparaitre un smartphone compact et léger. Doté d’un écran de 5.8 pouces, le smartphone arbore des dimensions très appréciables (~ 69.8 mm de largeur, 145 mm de hauteur et 8.3 mm de hauteur), où toute les poches de pantalons vous diront merci, le tout pour une masse sous la barre des 145 grammes. un poids plume très agréable à utiliser et à transporter. Pour arriver à cela, on va bien évidemment retrouver du verre (Corning Gorilla Glass 3 sur la face avant) mais du polycarbonate à l’arrière, permettant un smartphone léger, mais un peu moins qualitatif, même si le téléphone est très bien fini de manière générale.

Toujours sur la partie arrière du téléphone, le Pixel 4a fait simple, très simple. En effet, en plus du simple logo “G” de Google et du lecteur d’empreintes digitales, nous allons retrouver le module photo avec, surprise par rapport aux concurrents, un seul capteur accompagné de son flash LED.

Pour finir avec le design général de l’appareil, faisons un tour sur ses tranches. Alors que celle de gauche embarque le tiroir à SIM, nous allons retrouver sur la droite le bouton power (de couleur blanc, tranchant avec le reste) et les boutons volumes. La tranche haute du Pixel 4a proposera la sortie mini-jack 3.5mm ainsi que le second micro, et la tranche basse le micro principal, le haut-parleur et le port USB type C. Du classique, hormis peut-être la disposition du bouton power au-dessus des touches volumes, à l’inverse de ce que l’on trouve sur d’autres smartphones.

Côté caractéristiques, malgré sa position milieu de gamme, le Pixel 4 ne s’en trouve pas forcément rabaissé. Nous allons ainsi trouver un processeur Snapdragon 730G couplé à 6 Go de RAM et accompagné de 128 Go de stockage (sans extension), d’un écran OLED (très lumineux) d’une diagonale de 5.8″ résolution en Full HD+ cadencé à 60 Hz. La configuration est ainsi très équilibrée, même si elle ne propose pas de la puissance brute, possède des caractéristiques équilibrées permettant d’utiliser le smartphone de manière confortable.

Version d’Android Android 11
Taille de l’écran 5.81″ format 19:9 ème
Résolution d’écran FHD+ 2340*1080 pixels
Processeur Qualcomm Snapdragon 730G
Mémoire vive 6 Go
Mémoire interne 128 Go
APN dorsal 12 MPx (stabilisé)
APN frontal 8 Mpx
Batterie 3140 mAh avec charge rapide de 18 W
Divers NFC, son stéréo, lecteur empreintes dorsale, eSIM
Prix 349 €

Smartphone Google oblige, vous allez trouver dans le smartphone la dernière version de Google avec les dernières mises à jour de sécurité, le tout dans la version “stock” ou “pure” d’Android. Pas de surcouche constructeur, pas d’applications supplémentaires, rien que les applications Google d’installées et prêtes à l’emploi.

Côté photo, Google réitère la chose : un seul capteur bien maitrisé suffit. Et, dans les faits, le Pixel 4a impressionne par ses capacités à créer des clichés de très bonne facture, avec un unique capteur de 12 MPx stabilisé. Comment, peut-on se demander ? Et bien c’est assez “simple”, en utilisant de très bons algorithmes développés par la firme de Mountain View. Clichés détaillés, portraits réussis et mode nuit impressionnant, voilà ce que propose le Pixel 4a. Par contre, et ceci est du fait de l’unique capteur, nous n’allons pas retrouver de zoom optique (mais un très bon zoom numérique), pas de capteur macro ni de capteur ultra grand angle.

De manière générale, les clichés en bonne luminosité sont très bons : détaillés, clairs, l’unique capteur permet d’offrir de très belles photos, rien à ajouter de ce côté. Par contre, le Pixel 4a s’en sort excellement avec son mode Night Sight qui à coup d’algorithme maison, produit des clichés assez impressionnant avec des photos lumineuses, détaillés et non bruités !

Cliché classique (sans mode nuit)

 

Cliché utilisant le mode nuit
Cliché classique (sans mode nuit)
Cliché utilisant le mode nuit

Côté performance, aucun ralentissement n’est à déplorer. Le Snapdragon 730G sera assez performant aussi pour jouer aux jeux les plus gourmands dans une configuration moyenne, sans ralentissements. Enfin, côté autonomie, malgré la “petite” batterie de 3140 mAh, le smartphone tiendra une bonne journée, la seconde, par contre, sera utopique.

Au final le Pixel 4a, pour un prix de vente sous la barre des 350€, se veut être un très bon smartphone milieu de gamme, avec des performances correctes, un appareil photo simple mais extrêmement efficace et un écran OLED. On regrettera peut-être l’extension de stockage, l’absence d’un écran 90 Hz qui commence à se démocratiser, ou encore quelques centaines de mAh supplémentaires.

Google Pixel 4a

349.00 €
9

Général

9.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.