Test du NAS Personal Cloud 2 Bay de Seagate

Avec l’acquisition de 2 baies disposant chacune de 4 emplacements disque, je m’étais assuré une certaine pérennité en terme de stockage. L’arrivée de nouvelles technologies comme la 4K, l’audio Hi-Res ou encore la mobilité, elle même liées à de nouveaux usages m’a amené à revoir ma solution.
IMG_3271Bien présent chez les professionnels, Seagate s’essaie avec un produit plus grand public dénommé Personal Could 2 Bay. Il m’avait été présenté en novembre dernier par Philippe Rault chef produit International EMEA au Signal.
IMG_0718De son packaging reprenant en caractères encore plus gros que la photo du NAS, on extrait la documentation, un câble d’alimentation et le Personal Cloud. Son format dit set-to-box le destine à être accepté dans le salon.
IMG_3262Plutôt réussi, le design noir glossy de son boitier lui permet de côtoyer un lecteur blu ray ou une box internet. Cette sobriété se retrouve dans sa connectique avec un port USB 3 sur le coté et à l’arrière un port USB2 et un port Gigabit Ethernet.
IMG_3265Grâce à un système de bouton poussoir, l’accès aux disques est simple et pratique. Obligatoirement vendu avec ces derniers, le Personal Could 2 Bay se décline en 2X 2To, 2x 3To ou 2x 4To.
IMG_3261Après l’avoir connecté, il apparaît dans le réseau sous l’intitulé PersonalCloud. Cliquer sur le fichier de son dossier public lance un navigateur web qui débute la configuration. Après avoir opté pour un usage en Raid 0 ou en Raid 1, enregistré votre email et votre mot de passe, le NAS est prêt à l’emploi.
personalcloud2bay-1c
Plutôt originale et utile pour des novices, il s’ensuit une présentation de bienvenue. Après une série de questions elle aboutit sur une recommandation personnalisée d’utilisation du Personal Cloud 2 Bay.
personalcloud2bay-2bCe dernier fonctionne sous le système d’exploitation maison le Seagate NAS OS dans sa version 4.2. Les services proposés sont ceux que l’on pourrait avoir sur un serveur :

  • de l’Upnp/DLNA
  • un serveur Itunes
  • de serveur de fichiers Windows( SMB)
  • Mac (AFP),
  • du FTP et du SFTP,
  • un serveur d’imprimante et même
  • un système simulant une Time Capsule (la sauvegarde intégrée d’Apple).

Pour couvrir d’autres besoins, le gestionnaire d’applications permet l’installation de logiciels maison ou de sociétés tierces à mettre en place manuellement ou à partir de l’offre préinstallée.
personalcloud2bay-3Visuellement claire et agréable, la maintenance permet de surveiller l’état des ressources au niveau de la RAM, du CPU, de la température ainsi que l’état des disques.
personalcloud2bay-4Enfin après avoir installé l’application Sdrive sur Mac ou PC, cliquez sur son icône fait monter le Personal 2 Bay sous la forme d’un disque réseau. les transferts de fichier sont satisfaisants la copie d’un fichier de 7 Go requérant un peu moins de 10 minutes.
personalcloud2bay-5Une version 1 Bay est également disponible avec une capacité de 3, 4 ou 5To. Par essence, elle coûte moins cher mais par essence l’utilisation en mode recopie automatique sur un second disque (Raid 1) est exclue.
personalcloud2bay-6Avec des prix plutôt bien positionnés, le bilan aurait donc été parfait si le Personal Cloud 2 Bay ne persistait pas à demeurer invisible pour l’application mobile Seagate Media.
personalcloud2bay-7
Pouvoir écouter toute la musique parcourir la photothèque ou regarder des vidéos confortablement installé depuis un smartphone ou une tablette n’est ce pas ça vivre sur son petit nuage ? La mise à jour du firrmware prévue pour mars corrigera surement le problème.

Personal Cloud 2 Bay
A partir de 379,99 euros

Personal Cloud 1 Bay
A partir de 229,99 euros

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    Gweny

    (1 mars 2016 - 10:43)

    Je n’ai jamais aimé tous ce qui est partage de ‘vie privée’ avec internet, il y a toujours une faille qui est trouvé un jour ou l’autre. Donc pour moi le NAS ne m’intéresse pas tant qu’il n’y a pas possibilité de rester en local uniquement ^^

      Silverword

      (1 mars 2016 - 12:39)

      Tu peux décider d’utiliser le Personal Cloud uniquement en local durant la présentation de bienvenue, on peux l’apercevoir dans l’une de mes mini captures

        teujip

        (2 mars 2016 - 09:45)

        Je confirme. Je ne crois pas qu’il y ait de NAS qui forcent la mise en place de l’accès via Internet. En tout cas, avec Synology, c’est clairement facultatif.

          Gweny

          (2 mars 2016 - 10:30)

          Merci pour la confirmation teujip, par contre est-ce qu’il est obligatoire de créer un compte par internet pour du local ou c’est facultatif ?

            teujip

            (4 mars 2016 - 12:25)

            Pour le seagate, je sais pas, mais pour le synology, j’ai pas eu besoin de creer de compte chez eux avant de vouloir y acceder a distance… et meme la, tu n’ es pas obligé de passer par eux, tu peux juste utiliser dyndns ou un autre service de redirection

            Gweny

            (9 mars 2016 - 10:23)

            Merci pour les précisions teujip :)

            Silverword

            (9 mars 2016 - 12:16)

            Oui la création du compte sur internet est obligatoire

        Gweny

        (2 mars 2016 - 10:29)

        Il y a quelques années de cela, j’étais intéressée par le NAS, mais ceux que je trouvais intéressant, il fallait obligatoirement avoir une connexion internet, donc j’avais arrêté de m’intéresser à ces produits. Mais là comme tu me confirmes que c’est possible uniquement en local, c’est plus intéressant. Je risque de m’y ré-intéresser.

        Gweny

        (10 mars 2016 - 10:23)

        D’accord Silverword, je vais me renseigner davantage sur les autres marques. ^^

    cocole

    (1 mars 2016 - 15:56)

    C’est sympa de stocker chez soi, mais c’est quand même pas donné :/

      teujip

      (2 mars 2016 - 09:47)

      D’un coté, oui, c’est un investissement conséquent, mais d’un autre coté, plus besoin de trimbaler des disques durs externes, ou clés USB entre ordi, tablette et téléphones.
      Tu peux accéder à toutes tes données de n’importe où dans la maison (voire même en dehors, si tu optes pour un accès externe).
      Personnellement, je ne regrette pas.

        Silverword

        (4 mars 2016 - 14:26)

        @teujip As tu acheté un personnel cloud ?

        cocole

        (10 mars 2016 - 22:21)

        En fait, je me rends compte que j’ai peu de problème d’accès entre machines (et pourtant j’ai beaucoup de machines).
        Mes besoins, c’est plutôt de l’archivage en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.