Test du Nighthawk XR500 Pro Gaming, le routeur gamer ultime

Nous vous avons déjà présenté plusieurs routeurs de la gamme Nighthawk de chez Netgear, mais le Nighthawk XR500 propose, en plus de composants encore plus performant, une petite nouveauté au sein de l’entreprise. Exit l’OS maison utilisé habituellement, pour le XR500, Netgear a fait le choix de DumaOS, un système d’exploitation dédié aux routeurs gamers, par NetDuma. Voyons ensemble ce que propose ce Nighthawk XR500, sorti il y a peu et vendu au prix de 279.99 sur toutes les bonnes crèmeries du net.

Premièrement, parlons du look qu’aborde ce Nighthawk, et le côté “gamer” est tout de suite visible, dès l’emballage. En effet, le carton abroge comme couleurs principales du rouge et du noir, avec le routeur mis en avant. Côté contenu, on retrouve le nécessaire au bon fonctionnement du routeur. En plus de ce dernier, deux transformateurs : l’une avec une prise anglaise et l’autre française, quatre antennes, un câble Ethernet cat 5e, ainsi qu’un CD de drivers et quelques feuillets.

Et wow, au-delà d’appeler le Nighthawk XR500 un routeur “pro gaming”, Netgear a particulièrement travaillé le design de ce routeur. Et vu le résultat, on est loin des routeurs classiques que l’on met dans un coin et qu’on oublie rapidement. Ce XR500 abroge un design très agressif et pour ma part, très plaisant. Le routeur, avec ses angles assez prononcés et les différentes grilles que l’on voit à l’avant, me font énormément penser aux véhicules de courses. Au final, côté design, ce Nighthawk est a afficher fièrement à la vue de tous, loin de le cacher. On retrouve ainsi sur l’extrémité avant de nombreuses petites LED blanches informant sur l’activité du modem. Juste au-dessus, sur le côté droit, on retrouve deux boutons permettant d’activer ou désactiver le WiFi et d’activer le WPS. À l’arrière du routeur, on retrouve quatre ports Ethernet Gigabit, une entrée pour le réseau, deux boutons permettant d’éteindre/allumer le modem pour l’un, les LEDs pour l’autre, on retrouve l’entrées secteur. Sur le côté gauche, on retrouve deux ports USB et enfin, on retrouve quatre entrées pour antennes : deux à l’arrière, et une de chaque côté. Noté que même les antennes proposent un design agressif grillagé.

Mais la force de ce routeur ne se fait pas uniquement dans le visuel, elle se fait aussi à l’intérieur avec des composants électronique haut de gamme et un système d’exploitation au poil. Côté caractéristiques, on a bien évidemment affaire à un routeur haut de gamme :

  • Processeur double coeur 1,7 GHz
  • 512 Mo de mémoire vive
  • 128 Mo de stockage mémoire
  • Wi-Fi 802.11ac avec débit jusqu’à 2,6 Gb/s (fréquence 160 MHz)
  • 4 ports Gigabit
  • Système d’exploitation DumaOS

Avant de se lancer dans la découverte des entrailles de cd Nighthawk XR500, il faut l’installer. Le routeur n’est pas voué à remplacer la box internet de votre fournisseur de service, c’est ainsi que ce routeur vient se placer après votre modem. Dans les faits, on branche l’entrée internet du routeur à un port Ethernet de votre box, on désactive le WiFi de votre box internet (de toute manière, ce Nighthawk surpasse toutes les box du marché) et on se connecte à notre nouveau routeur. Soit via WiFi, soit via un câble Ethernet, directement relié à votre routeur fraîchement installé. Pour utiliser toutes les fonctionnalités du routeur de manière optimale, il est important que tous vos appareils soient connectés sur le routeur, et non votre modem !

Une fois connecté au routeur, on y accède assez facilement via un lien assez facile à retenir (http://www.routerlogin.net). Avant que le routeur soit pleinement opérationnel, une petite configuration s’impose : le routeur vérifie notre vitesse de connexion, se met à jour, nous propose de modifier le mot de passe du WiFi and that’s it ! On peut dès lors l’utiliser pour naviguer de manière optimale sur internet.

Mais c’est sans compter sur le système d’exploitation DumaOS et sa multitude d’options de configuration. en effet, à peine configurer qu’on est amené directement sur la page d’accueil du système d’exploitation.

DumaOS_XR500

Cette interface, avec des données rafraîchis en temps réel, permet de savoir exactement ce qui se passe sur votre réseau. Notez qu’il est possible d’ajouter, supprimer et redimensionner n’importe quels widgets disponibles, permettant d’avoir une interface parfaitement personnalisable.

Mais ce n’est pas tout, la force de DumaOS se cache surtout à travers trois options bien spécifique :

  • Géofiltre
  • QoS
  • Gestionnaire de périphérique

Le Géofiltre est une fonctionnalité permettant de limiter les serveurs gamers à un rayon spécifique autour de vous. Cela permet ainsi de limiter l’accès aux serveurs extrêmement loin et ainsi avoir un ping aussi bas que possible.

La QoS, pour Quality Of Service, permet de gérer l’allouement de bande passante au choix. Par exemple, vous pouvez facilement allouer une très grosse partie de la bande passante disponible pour votre console ou PC de jeu, et allouer une partie bien moindre pour tous les autres appareils. Ceci vous permettra d’éviter d’avoir des “fuites” de débit dans d’autres appareils (applications qui se mets à jour, madame qui regarde YouTube en HD, etc.) durant vos sessions de jeux.

Enfin concernant la gestion des périphériques, vous allez pouvoir à l’aide d’un arbre, analyser tous les appareils (et types) connectés sur votre réseau et par quel canal. Très pratique lorsque l’on souhaite faire la chasse aux intrus lorsque le mot de passe de son WiFi ait été un peu trop partagé…

gestion_lan

Le routeur propose ainsi de nombreuses autres configurations (comme un peu tout les routeurs de la marque) et d’autres informations / graphiques que l’on peut afficher sur le tableau de bord. DumaOS est très facile à utiliser et est très performant. Durant mes tests (notamment sur la partie QoS), le routeur a parfaitement gardé un maximum de bande passante sur mon pc, alors que je lançais des téléchargements de jeux via ma console (Switch en l’occurrence). Mon PC gardait ainsi un maximum de débit et n’était pas du tout gêner par la console.

Au final, le Nighthawk XR500, malgré son prix un peu élevé, vous proposera un routeur très performant, tant par ses capacités techniques (WiFi et Ethernet gigabits) que par son système d’exploitation performant et facile d’accès. En un mot, si vous souhaitez un routeur visuellement attrayant et personnalisable, ne cherchez plus.

Netgear Nighthawk XR 500 Pro gaming

279.99 €
9.2

Global

9.2/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.