Test du Netgear Orbi RBK352, du Wifi 6 Mesh, partout et simplement

Le Wifi 6, dernière norme en cours publiée par la Wi-Fi Alliance, est en train d’être implémenté dans de plus en plus d’appareils. Bien plus rapide et sécurisé qu’avant, je ne vais pas revenir sur ses atouts, internet regorgeant de détails. Commençant à faire son chemin, de plus en plus de constructeurs proposent des routeurs permettant de proposer du Wifi 6 dans toute la maison. Netgear, à travers sa gamme Orbi, propose le Orbi RBK352, un système Wifi 6 Mesh, permettant de couvrir jusqu’à 200 m² avec le kit comprenant une base et un satellite. Performance et simplicité d’utilisation seront les maitres mots du système, avec un prix relativement contenu pour du Wifi 6, vendu sous la barre des 200€ sur internet.

Le kit est livré dans un emballage assez imposant, avec (uniquement) le nécessaire au bon fonctionnement : deux “Orbi” (l’un principal et un satellite), deux alimentations (avec prises Fr et Uk), un câble Ethernet Gigabit et enfin quelques feuillets.

Avant de se lancer dans la configuration, faisons le tour du propriétaire. Que cela soit le routeur (module principal) ou le satellite, les boitiers Orbi auront exactement les mêmes dimensions et la même face. Assez compact (13 x 18 x 5 cm pour 450 grammes) et se tenant à la verticale, ils trouveront très facilement une place dans votre logement. Le design arrondis est assez sympa avec simplement la marque Orbi. Ils sont loin d’être à cacher derrière un cadre ou autre.

Si physiquement, de face, les appareils sont identiques, nous allons trouver quelques légères différences au niveau de la connectique, présentent à l’arrière. En effet, le Netgear Orbi RBK352 est composé d’un Orbi principal, sur lequel nous allons brancher la box internet, et d’un satellite, permettant d’étendre le réseau mesh. La distinction est assez simple : le boitier principal proposera une entrée Ethernet Gigabit pour l’arrivée d’internet via la box et de trois port Ethernet Gigabit pour de la connexion filaire, alors que le satellite ne proposera que deux ports Ethernet Gigabit. Pour les “à côtés” nous allons retrouver un bouton de synchronisation, l’entrée secteur et un enfin un bouton de réinitialisation. Enfin, à l’avant et sous le logo d’Orbi, nous allons retrouver une petite LED de notification sur l’état du boitier.

Les composants internes et les performances promises, bien entendu, ne diffèreront pas entre une base et un satellite. C’est ainsi que Netgear propose des débits allants jusqu’à 1.8 Gbit / sec (800 pour la partie 2.5 GHz et 1200 pour la 5 GHz), le tout animé par un processeur quad core cadencé à 1.8 GHz et 1 Go de RAM. Des composants assez rapides permettant de maintenir de très bons débits, même si plusieurs appareils sont connectés à la fois. Côté portée, comptez environ (dans de parfaites conditions) 100 m² par appareil.

L’installation et la configuration se réalise en quelques minutes via l’application Orbi, disponible sur iOS et Android. Suivons ensemble les étapes, les fonctionnalités et performances proposées.

L’installation se déroule intégralement via le téléphone. Six à sept étapes, pour 10 minutes chrono seront nécessaires avec une installation semi automatisée via le scan du QR Code apposé sur la base centrale du Netgear Orbi RBK352. Après avoir scanné ce dernier, le smartphone, via l’application, va automatiquement se connecter à la base et vous permettre d’avancer dans la configuration : configuration du ou des satellites, mise à jour des Orbi et enfin, la configuration du réseau Wifi (SSID et mot de passe).

 

Une fois configurée et installer, la page d’accueil de l’application va nous permettre d’avoir un aperçu rapide des principales informations du réseau : l’état de la connexion internet, le nombre de satellites connectés, le débit d’internet, et d’autres petites informations.

Un menu additionnel vous permettra d’accéder à quelques configurations supplémentaires. Mais une remarque est à faire : l’application ne propose que de très peu d’options de configuration ou de fonctionnalités. Par exemple, le réseau Wifi ne propose que de modifier le SSID et le mot de passe (pas de puissance / fréquence), pas de QoS, pas de limitation de débit, de contrôle parental, etc. Nous sommes ici au plus simple.

Le FTTB (lié à mon opérateur) propose malheureusement un mauvais débit d’upload
On vous explique, mais sans avoir le choix

La grosse fonctionnalité disponible, qui n’est pas incluse et qui nécessite un abonnement supplémentaire, est le Netgear Armor vendu 69.90 € par an. Cet abonnement de protection, propulsé par Bitdefender est à mutualiser sur tous vos appareils. Pour découvrir ses fonctionnalités, un mois d’essai est offert, ensuite, passage obligatoire à la caisse. Netgear Armor vous promet donc protection contre les attaques réseaux, les ransomware, le phishing et moult autres virus.

Côté performance, c’est du très bon. Les débits sont rapides et les pings très corrects. Le système mesh fonctionne très bien et de manière totalement transparente, j’ai pu suivre un stream en direct ou être en visio conférence et changer de pièce (où les Orbi étaient placées) sans aucune coupure. Un véritable confort d’utilisation au quotidien. Au final, pour moins de 200€, il devient très facile de s’équiper en WiFi 6 dans toutes sa maison, de manière simple et rapide. Les débits proposés par Netgear Orbi RBK352 sont excellents et conviendront à tous (NAS, streaming, jeux, etc.), le seul petit regret viendrait du peu de paramètres proposés. À ce jour, c’est l’équipement WiFi 6 le plus simple, le plus performant et économique que j’ai pu tester. Enfin, notez qu’il existe aussi un pack regroupant une base et deux satellites, vendu lui pour la petite somme de 279.99 €, à cette adresse.

Netgear Orbi RBK352 Wifi 6 Mesh

194.00 €
9

Général

9.0/10

Pour

  • Du Wifi 6 partout
  • Très bon débit
  • Design soigné et passe partout

Contre

  • La solution Netgear Armor payante
  • Peu d'options de configuration

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.