Test du Motorola One Vision, le smartphone à poinçon de Motorola

Nouveau smartphone à délaisser encoche et à rentrer dans les cercles fermées des écrans troués. Après le Honor View 20 et les Samsung Galaxy S10, la marque au grand M lance avec son modèle Motorola One Vision, dans un smartphone dénué d’encoche mais équipé d’un poinçon sur la partie haute gauche du smartphone. Propulsée par Android One, voyons ensemble ce que vaut ce Motorola One Vision vendu sous la barre des 320€ dans le commerce.

Le smartphone propose un design qui se rapproche le plus du Honor View 20. La face avant est très grande en longueur, avec la présence d’un écran au format 21:9ème et d’un grand poinçon où vient se loger l’appareil photo à selfies. À l’arrière vient très bien se positionner le lecteur d’empreinte digitale avec le double appareil photo numérique. Pour le reste : on retrouve sur le côté droit les boutons volumes et power, sur le côté haut un micro et une sortie mini-jack et sur le côté bas, un port USB type C, l’unique haut-parleur et un micro. En main, le smartphone se trouve être assez grand (160,1 mm de hauteur) mais est agréable à utiliser avec des bords arrondis et la présence d’un verre (Corning) en 2.5D. Notez qu’une coque de protection en TPU est déjà présente sur le téléphone au moment de sortir la bête de sa boite.

Côté design, le fait d’avoir intégré un poinçon aurait pu faire gagner énormément de place, mais dans les faits ce n’est pas tout à fait ça. L’objectif avant est très grand ce qui prend naturellement beaucoup de place, laissant ainsi un très grand trou sur l’écran. Ceci est d’autant dérangeant (pour moi) qui le compare par rapport au View 20 que j’utilise tous les jours, et qui propose quelque chose de plus petit, comme en témoigne la photo ci-dessous. Vous trouverez à gauche le View 20 et à droite le Motorola One Vision. Autre petit soucis (esthétique) du fait de ce grand poinçon, est la taille non négligeable de la barre de notification. Comme pour le View 20 et le S10, le poinçon vient se loger dans la barre de notification. Jusque là pas de soucis, mais sur le One Vision, du fait de sa grande taille, la barre de notification s’en trouve être agrandi (bien visible sur la photo). Rien de bien méchant à l’utilisation, mais cela fait une partie de l’écran qui devient inutilisable et grande “pour rien”.

Au niveau cas caractéristiques, comparons le avec l’Honor View 20, qui est le smartphone qui se rapproche le plus dans l’univers des téléphones à poinçon (et qui a été testé sur le blog). La fiche technique entre ces deux smartphones sont assez proches, mais avec ne petite avance pour le View 20 : processeur, RAM, batterie, le tout compensé avec un prix de vente plus élevé (et surtout avec un futur incertain…). Quoi qu’il en soit, le Motorola One Vision embarque un processeur milieu de gamme Exynos 9609 (fait par Samsung, très proche d’un Galaxy A50) couplé à 4 Go de RAM, un grand écran de 6.3″ au format 21:9 ème ainsi qu’un double capteur photo de 48 Mpx + 5 Mpx pour gérer la profondeur, le tout tournant à l’aide d’une batterie de 3500 mAh. Enfin, le Motorola One Vision est propulsée par Android One, c’est à dire une version Android pure, tenue à jour et dénuée de surcouche.

Modèle Honor View 20 Motorola One Vision
Android Android 9.0

Magic UI 2

Android 9.0

Android One

Ecran LCD de 6.4″

1080 x 2310 px
LCD de 6.3″ (21:9 ème)

1080 x 2520 px
Processeur Kirin 980 (7 nm) Exynos 9609 (10 nm)
RAM 6 Go 4 Go
Stockage 128 Go 128 Go + µSD
APN arrière 48 MPx (IMX 586) + caméra ToF 3D 48 MPx (IMX 586) + 5 Mpx
APN avant 25 Mpx 25 Mpx
Batterie 4000 mAh 3500 mAh
Prix de lancement Lancement : 569€

Actuel : 429 €

319 €

Côté logiciel, rien n’a ajouté par rapport aux précédents smartphones sous Android One testés. On reste sur une version pure d’Android sans surcouche à jour (Android 9, patch de sécurité de mai). Comme à l’accoutumée, seule l’application “Moto” est installée par défaut, permettant d’accéder à quelques smart gestes différents. Et c’est tout. Le tout est très rapide, fluide et agréable à utiliser.

Une chose mise en avant est l’appareil photo numérique de 48 MPx. Premièrement, et à savoir, le smartphone ne permet pas de prendre des photos en 48 MPx mais seulement des photos en résolution de 12 MPx, utilisant la technique de pixel binning (en fusionnant quatre pixels en un, pour capter plus de lumière) que l’on trouve sur toutes les lentilles.

Le résultat final est assez plaisant, en bonne luminosité, le smartphone prend des photos assez lumineuses, nettes et détaillées. Par contre, dès que la lumière s’amenuise, quelques effets de bruits numériques apparaissent. Sans pour autant être ahurissant, le Motorola One Vision propose des clichés corrects qui chutent en qualité en faible luminosité.

Avec sa batterie de 3500 mAh, le One Vision propose une autonomie très correct avec une bonne grosse journée d’utilisation. Cela aurait pu être plus, mais son imposant écran consomme assez pour ne pas pouvoir tenir deux jours.

Au final le smartphone se trouve être correct, sans être excellent mais sans être un désastre non plus. Le Motorola One Vision propose un smartphone avec de bonnes idées avec un poinçon et un écran au format 21:9 ème, mais mal “intégré” avec une lentille avant un poil trop large tout comme sa barre de notifications. Pour le reste, le smartphone reste correct pour une utilisation classique avec des jeux gourmands bien fonctionnels en baissant la qualité graphique. Mais, avec la sortie en cours du Redmi K20 / Xiaomi Mi 9T, le Motorola doit faire attention à la concurrence qui est extrêmement agressive.

Motorola One Vision

319.00 €
7

Global

7.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.