Test du Crosscall Action-X5, excellent pour vous suivre partout !

Crosscall est un fabricant français de smartphones durcis et pensés pour le sport bien connu sur le blog, avec plusieurs modèles testés (à lire ici). Aujourd’hui, je vais vous présenter son dernier né le Crosscall Action-X5, un smartphone durci, robuste, mettant en avant ses caméras et tous ses accessoires via le X-Link, un système d’aimants et de connexion permettant l’échange de données. Voyons ensemble ce qu’il propose, vendu seul au prix de 499€ sur la plupart des boutiques en ligne.

Une partie de l’environnement Crosscall X-LINK

Pour le test, Crosscall m’a fait parvenir, en plus de l’Action-X5, quatre accessoires dédiés aux sportifs et baroudeurs, utilisant habilement le X-LINK, technologie maison alliant connexion et aimant de fixation. C’est ainsi que nous retrouvons les X-Dock, X-Power, X-Chest et le X-Bike, qui sont respectivement un dock de charge, une batterie externe, un harnais de fixation poitrine et un support pour vélo. J’y reviendrai plus bas, juste après la présentation du smartphone.

Mais commençons par regarder le coeur du pack, le smartphone en lui-même. De manière générale pour les smartphones durcis et particulièrement celui-ci : il ne brillera pas par ses performances techniques pures, digne d’un smartphone d’entrée de gamme à trois fois son prix. En effet, nous allons plutôt regarder cet Action-X5 comme un équipement tournant autour de ses caméras et des possibilités offertes par le X-Link, que par son processeur ou la résolution de son écran. Le téléphone est avant tout pensé pour survivre quoi qu’il arrive et, dans le cas de ce Crosscall Action-X5, à enregistrer tout ce vous allez faire.

Le Crosscall Action-X5 est livré les classiques câble USB et chargeur, une paire d’écouteurs intraauriculaires et de quelques embouts en silicone, une dragonne et un X-Blocker, un petit accessoire permettant une meilleure fixation (mécanique) du smartphone sur certains appareils, en plus de l’aimant du X-Link.

Ce n’est pas une surprise, le smartphone est imposant et lourd. Avec 236 grammes sur la balance, le Crosscall Action-X5 mesure 16.1 cm de haut, 7.7 cm de large et une jolie épaisseur de 1.3 cm, autant dire que l’utilisation à une main de manière prolongée sera assez difficile. Le design général reprend les traits des précédents smartphones de Crosscall, à savoir des lignes nettes, notamment sur la face arrière, le tout agrémenté d’une pointe de couleur : ici du vert.

Le smartphone propose plusieurs boutons mécaniques. En plus du bouton power embarquant le lecteur d’empreintes digitales et des classiques boutons volumes haut et bas que nous avons sur le côté droit du smartphone, nous allons retrouver un bouton, de couleur vert, dédié aux caméras. Lié à la petite LED rouge présente juste au-dessus, ce bouton va vous permettre de contrôler, et de bien vérifier via la LED le déclenchement, de vos prises de vues. Très pratique dans le feu de l’action pour confirmer que le smartphone filme bien vos moindres faits et gestes. Enfin, un deuxième et dernier bouton supplémentaire sera présent sur le côté gauche du smartphone. Ces deux boutons multifonctions sont configurables sur deux actions : appui prolongé et triple appui.

À l’arrière du smartphone nous retrouverons, de haut en bas, les double capteurs photo accompagnés d’un flash LED, le connecteur aimanté X-Link et le haut-parleur du smartphone. Je détaillerai plus bas pour le X-Link.

De manière générale, le smartphone est enrobé d’une gomme dure, lui donnant d’un côté un touché peau de pêche, mais aussi une très bonne résistance. En effet, le smartphone est certifié IP68 pour l’immersion (jusqu’à 2 mètres durant 30 minutes) mais aussi MIL-STD-810, une norme militaire américaine dédié à la résistance des produits. Concernant les chocs, le Crosscall Action-X5 est estampillé IK05 (énergie de choc de 0.7 joule soit l’équivalent de l’impact d’une masse de 0.25 kg tombant d’une hauteur de 28 cm). Pour faire simple, que votre smartphone tombe dans l’eau ou sur du gravier, il s’en sortira indemne.

Parlons à présent caractéristiques techniques, et comme dit plus haut, ce n’est pas de ce côté que le smartphone va briller. Côté processeur, nous allons retrouver un Snapdragon 662, un processeur d’entrée / milieu de gamme de deux ans d’âge, accompagné de 4 Go de mémoire vive et de 64 Go de mémoire de stockage. L’écran, d’une taille assez petite de nos jours de 5.45″ (LCD, 500 cd/m²) dispose d’une faible résolution HD+ de 1440 x 720 pixels. Le ration écran / surface est très faible : 61.25 %, très loin des ténors du marché, mais le principe même du durcissement du smartphone impose de large bande tout autour de l’écran, permettant d’avoir une meilleure résistance. Le Crosscall Action-X5 pourra ainsi résister à toutes les chutes et environnements difficiles.

Smartphone Crosscall Action-X5
Version d’Android Android 11
Taille de l’écran 5.45″ format 20:9 ème / 60 Hz / LCD
Résolution d’écran HD+ 1440*720 pixels, ratio écran/surface 61.25 %
Processeur Snapdragon 662
Mémoire vive 4 Go
Mémoire interne 64 Go + µSD jusqu’à 512 Go
APN dorsal 48 MPx (80° FoV)

13 MPx (120° FoV)

APN frontal 13 Mpx
Batterie 3850 mAh avec charge rapide de 30 W
Divers IP68, double SIM, X-LINK, NFC, lecteur empreinte latéral
Prix 549 € 

Côté logiciel, nous sommes sur une version d’Android 11 stock, c’est à dire une version pure sans surcouche. Néanmoins, quelques applications, liées à l’environnement Crosscall y sont préinstallées : X-Talk, X-Story, X-Cam, X-Safe et X-Sensors . Côté utilisation de tous les jours, le Snapdragon 662 s’avèrera suffisant, pour peu que le smartphone se cantonne à une utilisation classique : navigation, musique, quelques réseaux sociaux (pour partager vos prouesses), etc. Ne comptez pas trop jouer à des jeux gourmands en ressource, il n’a pas été pensé pour et le résultat en main peut être décevant. Mais de manière générale, aucun gros ralentissement n’est à noter, on bascule d’une application à l’autre sans problème et la prise des photos / vidéos est rapide.

Une des parties importantes du smartphone sera la photographie. Bien sûr, on est un peu loin des photophones équipés de moultes capteurs, le Crosscall Action-X5 va s’en contenter de deux : un objectif grand angle de 48 Mpx (f/1,8, à droite sur la photo) et d’un ultra grand angle de 13 Mpx (f/2.0 quant à lui sur la gauche). Les prises de vues se font via l’application X-Cam où les différents modes sont facilement accessibles avec les classiques photo et vidéo, mais aussi les modes dashcam, slow motion ou time laps avec à chaque fois, la possibilité de basculer du mode grand angle à ultra grand angle. Le capteur principal s’en sort plutôt bien en pleine journée, avec des clichés nets et assez détaillés (la colorimétrie elle, tire un petit peu vers le fade). L’objectif ultra grand angle reste lui aussi exploitable dans la plupart des conditions. Petit point sur la stabilisation optique (matériel et logiciel) qui est vraiment très bonne, et ceci à la fois avec le module grand angle et ultra grand angle. 

Grand angle
Ultra grand angle

De nuit, ça se corse, et notamment pour le module ultra grand angle qui devient rapidement inexploitable. Le module principal, arrive un petit peu à s’en sortir, notamment grâce à son mode nuit, mais les prises de vues vidéos ne peuvent en profiter et restent trop bruités.

Grand angle « mode normal »
Grand angle « mode nuit »
Ultra grand angle

Mais la vrai plus-value des smartphones viendra naturellement du X-Link et de ses accessoires. Plusieurs sont disponibles sur le site du constructeur.  Commençons par la catégorie sport avec le X-Chest (49.99 €) et le X-Bike (29.99 €). Bien que les images sur le packaging parlent d’elles-mêmes, les X-Chest et X-Bike sont respectivement un harnais pectoral permettant de fixer le smartphone et le second est un support pensé pour être fixé sur tout ce qui possède un guidon, vélo en tête.

Ces accessoires tirent bien évidemment parti du X-Link, mais où le X-Blocker (système de fixation mécanique en plus de l’aimant) sera obligatoire pour être serein. Le X-Chest est très simple dans le fonctionnement et dans son système de fixation à l’aide du bras pivotable. La qualité du tissu est bonne et le tout donne une très bonne sensation de robustesse. Le harnais est facile à utiliser et une fois le smartphone placé et la vis du bras bien serrer, il n’y aura aucun risque que le smartphone tombe, permettant de s’adonner à des sports extrêmes sans sourciller.

Alors que le X-Chest se trouve être relativement simple, le X-Bike se veut être un peu plus ingénieux. Son système de fixation au guidon est très simple à utiliser, permettant de le placer, ou enlever, très rapidement. Le smartphone est placé sur un socle permettant d’être pivoter sur deux axes (et bloqué à l’aide d’une vis) permettant d’avoir le smartphone en face de soi en vélo (pour de la navigation par exemple) ou de pouvoir placer le Crosscall Action-X5 dos à la route et filmer vos performances.

Les deux autres accessoires, les X-Dock (39.99 €) et X-Power (39.99 €), sont respectivement un dock de recharge et une batterie externe. Les deux accessoires tirent parti de la partie aimanté du X-Link, mais aussi et surtout des connexions permettant l’échange de données et d’énergie.

Le premier est forcément un accessoire de bureau : un support penché à 45° permettant de simplement poser son smartphone dessus pour lancer la charge et l’échange de data avec, par exemple, un ordinateur. Un peu comme les chargeurs à induction, on pose simplement le smartphone pour lancer le transfert d’énergie. Pas grand-chose à ajouter dessus, simplement que le principe est simple, mais réellement efficace dans la vie de tous les jours.

Enfin, notre dernier accessoire le X-Power, est une batterie externe d’une capacité de 6000 mAh équipé du fameux X-Link. La particularité est donc de pouvoir simplement placé le smartphone sur la batterie pour que la magie opère : le système d’aimant permet au tout de se maintenir ensemble, tandis que le transfert d’énergie se fasse. Notez que le X-Power est aussi doté d’un port USB type A, pour une charge plus classique par câble avec n’importe quel autre appareil.

 

Au final le Crosscall Action-X5, si on le prend seul, est un smartphone durci, ni bon ni mauvais, doté d’une assez bonne capacité vidéo. Robuste à souhait bien qu’un peu trop faible côté performance technique, il saura satisfaire un usage quotidien simple d’un téléphone intelligent. Par contre, grâce à son connecteur X-Link et des différents accessoires proposés par la marque, son utilité s’en trouve amélioré. Capable de filmer de manière très stable dans une qualité correcte, il deviendra très rapidement l’ami de tous les amateurs de sports à sensation où filmer ses performances et les partager est monnaie courante. Votre utilisation principale sera donc déterminante pour acquérir ce smartphone : pour la vie de tous les jours, pas forcément. Pour un usage pro où de longues randonnées oui, pour un usage sportif où filmer ses exploits est important : c’est assurément un grand oui !

Crosscall Action-X5

499 €
8

Général

8.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.