Test de la Stream Bar de Cabasse, barre de son Streaming et Home Cinema Haute Fidélité

 Appartenant depuis 2014 à Awox fleuron national dans le domaine des objets connectés, la marque Cabasse, réputée pour la qualité de ses haut-parleurs a ouvert son premier flagship à Paris. L’occasion est ainsi offerte aux audiophiles d’apprécier un savoir faire qui existe depuis 1950.
La Stream Bar est un bel exemple de cette combinaison de compétences. Elle est livrée dans une immense boite boire en carton sur laquelle sont reproduits le logo zoomé de la marque ainsi que la photo des éléments constituant ce home cinéma.

A l’intérieur, particulèrement bien calés on trouve une barre de son, un caisson de basse, un système de fixation mural, un manuel d’utilisation en français, la garantie constructeur, 2 cordons d’alimentation une télécommande et un câble optique.
Afin d’utiliser au mieux la Stream Bar, il convient de la placer devant ou sous un téléviseur si celui ci est accroché à un mur. Il est alors pratique et esthétique de la relier via un câble HDMI à l’une des ses entrées. La connexion avec le caisson de basse s’effectue sans fil après un premier appairage.
Le design cylindrique de la barre de son conviendra à n’importe quel type de salon. Par contre le tissu noir opaque qui la recouvre tout du long retient facilement la poussière. Plus classique dans sa forme le caisson s’autorise la coquetterie d’un revêtement brillant laqué sur sa partie supérieure.
La télécommande est un élégant galet métallisé qui reprend les fonctionnalités présentes directement sur la Steam Bar mais également les fonctions d’ajustement des basses et des aigus, le changement de pistes, les lectures normales ralenties ou accélérées et la pause.
La barre de son de Cabasse ne manque pas d’alternatives pour la diffusion du son. En plus de l’HDMI, il est possible d’opter pour de l’analogique via un câble jack, de la relier à un réseau ethernet, de la connecter en bluetooth en wifi par NFC ou d’écouter les fichiers stockés sur un support USB.
Sur ordinateur ou depuis un smartphone la connexion en bluetooth ne présente aucune difficulté pour l’utiliser avec un lecteur standard comme Itunes par exemple. En revanche streamer en wifi direct ou sur son propre réseau nécessite l’application Streamcontrol.
La configuration et assez didactique mais l’interface pour desktop est moins ergonomique que celle pour mobile. Il est alors possible de profiter de services en ligne comme Spotify (en mode premium uniquement) Deezer, Qobuz et bien d’autres.

Pour diffuser sa médiathèque, il est nécessaire d’installer le service Strriimserver. Apres avoir déterminé les dossiers à partager, tous les fichiers reconnus s’affichent en cliquant sur l’icone Awox Media Server qui apparait désormais dans Streamcontrol.
En plus de l’interopérabilité avec les autres produits Awox et leur affectation par zones aux différentes pièces de la maison, Stream Control permet de gérer l’éclairage des ampoules connectées de la marque comme par exemple les SmartLight et autres SmartLed.
Le son délivré par la Stream Bar est puissant mais cependant maitrisé avec une marquage appuyé des basses. Les aigus bénéficient également d’une brillance un peu trop soutenue que l’on ne s’interdira pas d’atténuer. Enfin les mediums font preuve de stabilité et d’une grande précision.

L’activation du mode Home Cinema pâtit quelque peu de la disposition latérale des enceintes. Sans se substituer à un véritable système 5:1 pour entendre le son derrière soi par exemple, l’effet spatial 3D est malgré tout plus immersif que le son émis par les enceintes d’un téléviseur.

Avec la Stream Bar, Cabasse est sur la bonne voix pour concilier la modernité du streaming avec la qualité de la haute fidélité. Fonctionnelle l’application Streamcontrol en plus d’une documentation mériterait pour sa partie desktop un passage de java à un développement plus natif.

Stream Bar de Cabasse
999 euros sur son-video.com

Cabasse Center Paris
64, boulevard Malesherbes, Paris 8ème

 

 

 

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Entrepreneur High Tech, Gameur old School, Journaliste 2.0. La Quadrature du Cercle

Commentaires

    teujip

    (7 juin 2017 - 09:44)

    ça semble un peu cher pour une barre de son comme ça (je comprends bien que c’est de la haute qualité, mais si on veut partir sur de la haute qualité, je doute qu’une barre de son soit forcément le meilleur choix)

    Silverword

    (8 juin 2017 - 00:43)

    Disons que c’est un premier pas dans la haute fidélité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *