Test du Ricoh GR II, le compact connecté

Nous vous avons testé de nombreux appareils high-tech, et si je ne m’abuse, ce Ricoh GR II sera le premier de sa catégorie, à savoir un appareil photo. Plus de trois ans après sa sortie, le Ricoh GR II, un compact expert, reste une très bonne option. Nombreuses fonctionnalité, design et très bonne qualité photo, il est accessible pour un peu moins de 650€ sur les internet. Etant très loin d’un professionnel de la photo (pour dire, mon smartphone me suffit dans 100% des cas), je vais plus vous donner mon ressenti après quelques jours avec l’appareil, qu’un véritable test de laboratoire très technique. Pour commencer, jetons un œil au packaging et contenu de cette appareil photo.

Ricoh GR II

Ricoh GR II

Je dois avouer que j’étais un peu déçu du contenu très basique. En effet, à part le strict minimum pour faire fonctionner le compact, rien de plus comme par exemple une dragonne ou une petite pochette de transport. Pour 650€, un peu décevant. Néanmoins, tout était très bien compartimenté dans la petite boite, rien ne risquait de bouger ou de s’abîmer.

Ricoh GR II

En main, l’appareil est plutôt joli et ressemble bien entendu à la plupart des appareils photo. Tout de noir, le Ricoh GR II propose une couleur mate avec un touché légèrement granuleux. La partie de droite (à gauche sur l’image ci-dessus) abroge un revêtement en simili cuir permettant une très bonne prise en main, permettant de prendre l’appareil à une main sans risque de chute. On retrouve aussi (et bien évidemment) l’objectif. Aussi bien que sur ce GR II que sur le GR premier du nom, Ricoh propose un objectif de 18.3 mm avec une ouverture f/2.8, produisant des captures à 16.2 Mpx


À l’arrière on retrouve un écran fixe non tactile de 3″, accompagné de plusieurs boutons physiques dédiés aux différents réglages. Si je ne m’abuse, on les retrouve assez souvent et on n’est pas trop dépaysé.

Sur le haut de l’appareil on retrouve un classique bouton on/off, le bouton de prise de vue, une roue permettant de choisir entre différents modes de prise de vue et enfin une griffe permettant de placer des accessoires. Tel un viseur optique par exemple. Sur le côté gauche, on retrouve enfin un bouton permettant d’activer le WiFi (appui long) ou les différents effets visuels (appui court) ainsi qu’un bouton manuel permettant de sortir le flash, rétracté en haut à gauche de l’appareil. Et enfin, sur le côté droit, on trouve une petite trappe où un micro HDMI ainsi qu’un connecteur (dont je ne connais le nom) dédié à la charge USB / transfert de données.

Après une rapide mise à jour de l’appareil (v. 1 à 3), j’ai commencé à l’utiliser pour photographier tout ce qui pouvait me passer sous la main. Le Ricoh GR II est très plaisant et rapide à utiliser. Au moment où l’on appuie sur le bouton on/off et le moment ou la photo est prise, il ne déroule entre 1.5 et 2 secondes. Le compact propose plusieurs options (notamment focus manuel avec la dernière mise à jour), mais il est tout de même assez difficile de le maîtriser. On est loin des smartphones où les paramètres peu nombreux et suffisant sont facilement accessibles. Mais après maîtrise, je suis certain que les résultats que donneront le Ricoh GR II seront excellents. Pour aider l’utilisateur, trois profils sont enregistrables (MY1 à 3) et applicables très facilement.

Dans l’absolue, la prise de vue est très simple, aussi simple que sur smartphone : on pointe, on appuie sur le bouton spécifique et c’est dans la boite. Seul la mise au point est assez lente…

Ricoh GR II

Au niveau des caractéristiques, en plus du capteur de 16.2 Mpx, la batterie de 1250 mAh permet environ 250 captures. L’appareil photo peut-être directement chargé par USB (à condition d’avoir le câble propriétaire avec soit). Quant au stockage, l’appareil propose seulement 56 Mo sans carte mémoire, de quoi prendre environ 7 photos. Sinon un port SD est disponible acceptant des cartes allants jusqu’à 128 Go. Notez qu’il est possible de filmer en Full HD (24, 25 et 30 ips), sans pouvoir brancher d’accessoire, comme un micro externe. Enfin, et c’est la vrai et seule nouveauté par rapport au GR premier nom, l’appareil photo propose une connexion WiFi ainsi qu’une puce NFC pour faciliter la connexion. Une application, nommée Image Sync, est disponible sur les différents stores. Cette dernière permet deux principales choses, premièrement est d’activer la prise de vue à distance et la seconde est de parcourir / sauvegarder / supprimer les photos prises directement par smartphone.

Ricoh_GR_II_apps

Ricoh_GR_II_apps

La qualité des photos est vraiment très bonne, on sent tout de suite la différence par rapport à un smartphone. Les images sont nettes, détaillées et le large capteur permet de faire des photos très correctes malgré une faible luminosité. Le flash (au xénon) embarqué est bien plus puissant et performant qu’un flash LED. Vendu 650€, l’achat de cet appareil devient un véritable investissement. En effet, généralement, la qualité des smartphones hauts de gamme actuels est largement suffisante pour la plupart d’entre nous. Par contre, si l’on souhaite une véritable qualité, l’achat d’un appareil dédié, compact ou réflex, devient nécessaire. Avant de finir, voici une série de photo prises avec cet appareil avec le réglage par défaut.

Ricoh GR II

649.99 €
7

Global

7.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.