Prise en main du casque cinéma de Royole Moon

En parallèle des casques de réalité virtuelle, certains constructeurs se lancent dans la conception de casque cinéma 3D. C’est le cas de Royole avec le Moon, un casque cinéma relativement haut de gamme qui veut apporter une expérience “comme au cinéma” sans quitter son canapé. Sur le marché depuis quelques mois, voyons ensemble ce que propose ce Moon, que j’ai eu en prêt durant quelques semaines.

Ces types de casques de sont pas du tout nouveau, si vous me suivez depuis longtemps, vous auriez fait le rapprochement avec le Visiocasque 3D de Sony, casque cinéma que je vous avais présenté il y a de cela 6 ans (et oui, déjà !), à lire à cette adresse.

Bien que le Moon ait pratiquement le même équipement des casques de réalités virtuelles du moment, l’usage finale est bien différent par rapport à ces derniers. Le Royole Moon est, pour faire simple, là pour remplacer un téléviseur, que ce soit tant pour jouer que pour regarder un film. Équipé à la fois d’écrans et d’écouteurs tout en fonctionnant sur batterie, le Moon est le compagnon parfait pour voyager.

Le casque, vendu officiellement à 899€, est accompagné de tout le nécessaire. En plus de proposer le casque, nous avons sa base, deux chargeurs rapides (idéale pour les voyages), une chaussette de transport, ainsi que différents adaptateurs (USB ou HDMI) permettant d’utiliser le Royole Moon, sans oublier les indémodables feuillets de garantie et de notice d’utilisation.

Dès la prise en main du casque, on sent de suite qu’un énorme effort ait été réalisé au niveau de la fabrication et des finitions. Le produit fait donc haut de gamme et propose (le premier au monde d’après le constructeur) un design permettant de plier le casque, et donc bien évidemment de gagner énormément de place.

Avant de voir les caractéristiques techniques de la bête, arrêtons-nous sur le design du casque. Le casque est disponible en trois couleurs sur le marché : noir (celui que je vous présente), blanc et or. Principalement en acier et en plastique, le cadre global du casque est très solide et inspire confiance sur sa durée de vie. Bien que présenté comme noir, le casque propose quelques notes dorées et du marron, tout en simili cuir, au niveau des parties du Royole Moon en contact avec le visage. Autant l’avant qu’au niveau de l’arceau, tout est réglable pour parfaitement adapter le casque à votre morphologie. Imaginez-le comme un “simple” casque audio, ayant une extension se plaçant à l’avant de votre visage, reposant -presque- sur votre nez.

Au niveau de chaque écouteur, vous trouverez une zone tactile permettant de gérer le volume et d’utiliser les contrôles lorsque vous utiliserez le casque. On retrouve sous le casque un bouton physique permettant de bascule d’une image 2D à 3D ainsi que deux molettes permettant à la fois de régler l’écartement des lentilles, ainsi qu’une correction oculaire (de -2 à +7) permettant de corriger la myopie et l’hypermétropie. Etant myope, j’ai pu l’utiliser sans avoir besoin de mes lunettes, et c’est top !

Avant de vous parler du confort et de l’utilisation, regardons rapidement ce que propose, en terme de caractéristique technique, le Moon. Au niveau lentille, ce sont donc deux petits écran AMOLED d’une résolution full HD (1920*1080 px), un casque audio de très bonne facture couplé à une réduction de bruit active, ainsi qu’une interface et système d’exploitation basé sur Android. Seul un câble USB type-C est embarqué sur le casque. Tout transite à travers ce dernier, qui est relié à une base. Cette base (en photo ci-dessous) est le coeur du Royole Moon. En plus d’embarquer une batterie de 6000 mAh (proposant entre 4h30 et 5h de visionnage), elle embarque de la mémoire flash (32 Go) ainsi que les connectiques physiques : entrée µUSB OTG ainsi qu’un port micro HDMI et sans fil avec le Bluetooth et le WiFi.

Une fois tout connecté on positionne le casque. On prend quelques minute (pas plus de cinq) pour bien le régler on l’allume. La position de départ est relativement confortable, malgré les 700 grammes du Royole Moon. Ça penche un peu vers l’avant mais rien bien méchant. À l’aide des touches tactiles, on se balade de menu en menu essayant au passages quelques vidéos (des trailers en 3D) de différents films. Et c’est top ! Le rendu 3D du casque est vraiment excellent et on prend un réel plaisir à regarder les différentes vidéos proposées. J’avais préparé, pour l’occasion, quelques épisodes de séries sur une clé USB. Une fois branché et lancé, on se sent tout de suite à l’aide et aussi et surtout isolé. L’image très lumineuse au milieu, entouré d’un noir profond dû à la bonne isolation couplée à la réduction de bruit active du casque, vous plonge immédiatement dans l’ambiance ! Les minutes défilent et je me rends compte que je commence petit à petit (au bout d’environ 30 min) à remonter un peu le casque, le repositionner. En effet, mine de rien le casque pèse son poids et gêne assez rapidement. En effet, la plupart du poids de la bête repose sur le nez, et sachant que la plupart de la masse se trouve à l’avant, on se retrouve au bout de quelques dizaines de minutes incommodés.

Mais tout est à relativiser, avec de l’habitude et en prenant quelques pauses, le casque est très plaisant à utiliser … Pour peu que vous soyez seul ou que vous voyagez énormément. En effet, je vois mal l’utilité de l’utiliser chez soi, où bon nombre de personnes est équipé d’un téléviseur. Par contre, si vous êtes rarement chez vous, le casque saura vous satisfaire. Imaginez pouvoir regarder ce que vous souhaitez ou que vous souhaitez de manière discrète et isolé, tel dans un avion, train ou hôtel. Pour 899€, le casque est un réel investissement, au prix d’un très bon téléviseur. Si vous comptez l’utiliser en déplacement et que vous avez les moyens, je ne saurai que vous le conseiller. Autonome (pas besoin de prise de courant, mémoire embarqué), “léger” et très simple à utiliser, il saura satisfaire tous les nomades.

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *