Test du Blue Yeticaster, l’excellent micro pour débuter le streaming

Blue Microphones est une entreprise spécialisée dans la production de micros de studio, et ce depuis plus de 25 ans. Les micros Yeti, sont des références, notamment grâce à leur excellente qualité, facilité d’utilisation et prix accessible. Le Blue Yeticaster n’est pas un nouveau micro à proprement parlé, mais tout un kit pour parfaire l’utilisation du Yeti: un micro, un bras articulé et un système de suspension antichoc. Vendu au prix de 229€, le Yeticaster est destiné à utilisation professionnel ou semi-professionnel. Les joueurs occasionnels pouvant facilement se contenter des micros équipant les différents casques gamer.

Le Yeticaster est livré, bras articulé oblige, dans un package assez imposant. La boîte en carton est de son côté classique, pas de couleurs où de photos, seul une étiquette bleue et un dessin du produit y sont apposés. À l’intérieur, et très bien emballé, on trouve les trois produits que composent ce pack, ainsi que quelques feuillets :

  • Le microphone Yeti (vendu seul à 149€)
  • Le bras de micro Compass (vendu seul à 99€)
  • La suspension antichocs Radius III (vendu seul à 49€)

Blue Yeticaster

Avant d’entrer dans le détail, vous pouvez voir que le contenu du pack, vendu entre 199€ et 229€, est bien moins cher que le micro et accessoires achetés séparément. Blue signant ici un très bon pack pour tous ceux qui souhaite démarrer.

Blue Yeticaster

Faisons un tour du Blue Yeti, la pièce maîtresse du pack. Le micro est très imposant et une fois en main, ce dernier “transpire” la qualité. De couleur noir, le Blue Yeti est lourd (1.3 kg) et est complètement en métal avec des dimensions non négligeables : 12,7 x 14 x 25,4 cm. Contrairement au modèle vendu seul, ce dernier ne dispose pas de socle bureau, pour l’utilisez, vous serez obligé de passer par le pied. 30 % du micro se compose d’un grillage métallique, le reste étant de couleur noir mat.

Blue Yeticaster

On retrouve à l’avant du micro un bouton muet accompagné d’une petite LED rouge, ainsi qu’un rhéobus dédié au volume de la sortie casque. À l’arrière un second rhéobus touchant cette fois-ci au gain de l’enregistrement et enfin le choix des différents modes d’enregistrements, au nombre de quatre. Parmi ces derniers on :

  • Mode stéréo
  • Mode cardioïde
  • Mode omnidirectionnel
  • Mode bidirectionnel

Blue Yeticaster

Enfin on retrouve sur le haut de l’appareil d’un côté un port mini-USB dédié à l’alimentation et à la transmission de donnée, et de l’autre une sortie mini-jack 3.5 mm. Cette dernière permet, après avoir branché un casque, de pouvoir écouter tout ce qui est enregistré, et ce sans latence. Pour l’avoir essayé, cela fonctionne très bien et je n’ai décelé aucune latence, tout est très fluide.

Avant de rentrer dans le fonctionnement du Yeti, regardons les deux autres produits, à savoir le bras articulé et le système anti-vibration. Commençons par ce dernier. Le Radius III de Blue Microphones est un système permettant d’empêcher tout chocs et vibrations lorsqu’un micro est suspendu. L’avantage, est que même si le Radius III a été conçu pour le Blue Yeti, son pas de vis universel permet d’équiper n’importe quel micro. Le système est totalement passif et utilise quatre élastique placés aux quatre coins du système, permettant au micro d’être “sur amortisseur”.

La troisième pièce maîtresse du Yeticaster est son bras articulé. Tout comme le Radius III, le bras Compass est universel et fonctionnera avec n’importe quel micro grâce à son pas de vis. Le squelette du bras articulé est composé d’aluminium extrudé et propose une excellente finition. De noir mat avec une touche de dorée au niveau de la vis, le Compass est extrêmement bien fini et s’intégrera (niveau déco / design) dans n’importe quel endroit. De plus, le bras propose d’emblée un passage de câble pour que le tout soit parfaitement intégrable.

En plus de tourner sur 360° au niveau du serre-joint, le bras est articulé par friction sur trois axes avec des vis de serrages manuelles. Il est très aisé de bouger le bras pour positionner le micro, et sans outil.

Le micro est très facile à utiliser et la qualité d’enregistrement est juste excellente pour ce prix de vente. Le son est très clair et l’enregistrement est très proche d’une qualité professionnelle. Le fait qu’il se branche en USB permet d’avoir un micro plug & play sans aucun driver à télécharger. Le micro est reconnaissable par Windows et de ce fait par n’importe quel logiciel. Pour vous donner une idée, voici un échantillon enregistré par mes soins à l’aide du logiciel Audacity.

Pour un prix sous la barre des 200€, le Blue Yeticaster est un excellent choix dès que l’on souhaite s’équiper avec du “vrai” matériel. Que l’on enregistre des podcasts, que l’on soit streamer ou youtuber, le Yeticaster semble et est un excellent choix.

Blue Yeticaster

199.00 €
7.5

Global

7.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.