Test de la Amazfit T-Rex Pro, une montre outdoor résistante et endurante

Amazfit a dévoilé, il y a quelques semaines, une déclinaison “Pro” de sa montre connectée T-Rex sorti fin 2020. La Amazfit T-Rex Pro se veut donc être une montre encore plus résistante et endurante que son grand frère, un modèle ainsi certifié par pas moins de 15 tests militaires et une autonomie annoncée à deux semaines, le tout derrière un design sportif et vendu sous la barre des 170€.

La monte est livrée dans un packaging sobre et plutôt compact. Derrière l’ouverture en écrin, nous allons retrouver la montre connectée, le câble de recharge USB magnétique et un petit feuillet. Le suffisant mais strict minimum.

Montre en main, on remarque immédiatement le design très sportif / baroudeur de la montre connectée. Oublions les simples bracelets ou montre de ville, nous voici une montre assez grande et donnant une vraie sensation de résistance. Alors que le bracelet est fait de silicone très souple, le boitier utilise principalement du plastique très rigide avec, sur la lunette de la montre (partie grise), du métal. La montre est assez imposante avec un écran d’une diagonale de 1.3″, soit 3.3 centimètres. Aux quatre côtés de la montre, nous allons retrouver des boutons physiques (up, down, select et back) permettant de pleinement contrôler la montre et accéder à toutes les fonctionnalités. Ceci est une bonne idée et voir même nécessaire car en effet, sous l’eau, les écrans tactiles sont capricieux.

De manière générale, malgré une très bonne batterie et la présence d’un écran, la montre se trouve être assez légère. Pour elle seule, comptez seulement ~ 46 grammes et dans sa globalité, avec le bracelet, comptez ~ 60 grammes. C’est assez léger pour le noter, notamment dans la gamme des montres outdoor. Le bracelet semble robuste et les différentes perforations le long du bracelet permettent de l’adapter à n’importe quel poignet.

L’arrière de la montre n’est pas dénué de technologie. En plus d’avoir deux pins métalliques aimantés dédiés à la recharge, quatre capteurs sont en contact direct avec la peau. C’est ainsi que la montre sera capable de mesurer la fréquence cardiaque en continu, la saturation en oxygène dans le sang (le fameux SpO2) mais aussi le niveau de stress.

Une montre robuste ? Oui mon colonel ! En effet, pas moins de 15 tests militaires, afin de respecter la norme MIL-STD-810G, ont été effectués sur Amazfit T-Rex Pro confirmant son extrême robustesse. Cette norme atteste du bon fonctionnement de la montre dans des conditions extrêmes. C’est ainsi que la Amazfit T-Rex Pro fonctionnera sur des températures étendues de -40 °C à + 70°C avec une étanchéité jusqu’à 10 ATM jusqu’à 100 mètres, une résistance de 96 heures dans un brouillard salin,

Côté technique, on est gâté. En effet, la montre est bardée de capteurs. En plus de ceux détaillés plus haut, nous allons retrouver une puce GPS (avec les quatre systèmes de géolocalisation existants), une boussole, un altimètre, un capteur géomagnétique, un capteur gyroscopique et d’accélération et enfin un capteur de luminosité. Du Bluetooth en version 5.0 permet la communication avec le smartphone et enfin une batterie de 390 mAh l’équipe, proposant in fine une très bonne autonomie. Enfin, l’OS (maison) embarqué dans la montre permet d’enregistrer les données d’une centaine de sports. Une application compagnon nommée Zepp est de la partie, où vous allez pouvoir suivre toutes vos données.

L’application Zepp va être l’agrégateur de toutes les données de santé, autant renseignées par vos soins (masse, différentes mesures, etc.), que par la montre à travers ses différents capteurs. L’application, de manière générale, est assez simple à utiliser et la page principale réunie les principales données en un coup d’œil. De nombreuses données y sont accessibles et historisées afin d’avoir un réel suivi dans le temps.

De nombreuses données peuvent y être enregistrées
Il est aisé de changer de cadrans
La montre est totalement configurable via l’application

En terme de sommeil, la semaine commence assez mal !

Enfin, les données liées à chaque sport (lancé manuellement) permettent d’avoir un suivi assez poussé d’une séance. J’ai remarqué parfois des pertes de localisation GPS, qui reviennent assez rapidement sans engendrer de pertes sur les données santés.

Côté autonomie, c’est du tout bon. En effet avec sa batterie de 390 mAh, la montre tient allègrement deux semaines en usage normal, une dizaine de jours en usage intense et jusqu’à 18 jours avec un usage uniquement dédié à l’heure et aux notifications. La recharge elle, se fera en une heure trente environ.

Au final la Amazfit T-Rex Pro se veut être une très bonne montre, notamment dans la gamme des montres outdoor misant sur la survie de la montre, qui sont souvent assez chères et dédiées à un public bien précis. À 170 €, la Amazfit T-Rex Pro sera un excellent choix pour peu que vous ayez un tant soit peu l’esprit sportif ou baroudeur.

Amazfit T-Rex Pro

169.90 €
9

Général

9.0/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.