Moto G100, Transformers Gaming, PC et Multimédia par Motorola

Par la pauvreté des jeux proposés, l’ergonomie peu adaptée, ou le coût sensiblement élevés des modèles gaming, la plupart des smartphones ne représentaient pas jusqu’à présent une réelle menace pour la Switch de Nintendo. Pourquoi le Moto G100 peut-il remettre en question cette assertion ?

Le packaging est plus imposant que la normale. Sur un fond uni bleu marine affublé au centre du logo Motorola en blanc et juste en dessous le nom du modèle en vert, le petit macaron dans le coin supérieur droit indique sa compatibilité avec la technologie Ready For laissant à penser qu’il s’agit en fait d’un pack.

L’intérieur comprend 3 boites. La 1ère renferme le Moto G100 accompagné d’une coque translucide, d’un câble USB-C, d’un chargeur USB C 20W, d’écouteurs, d’un extracteur SIM, d’un guide de démarrage avec les informations légales. La seconde contient un câble USB-C vers HDMI et la dernière un dock avec son manuel.

Le design du Moto G100 est réussi avec ses bords incurvés et son dos couleur turquoise aux reflets violet. Si l’emploi de plastique attenue les traces de doigts, utiliser la protection fournie reste préférable. Ses dimensions de16,83×7,39×0,96 cm pour 207 g offrent une préhension agréable pour des mains de taille moyenne.

En contrepartie, son écran est taillé pour le gaming et le cinéma avec ses 6,7 pouces. Au format 21:9 Cinemavision et protégé par un verre Corning Gorilla Glass 3, il bénéficie d’une résolution de 2520×1080 px pour un taux de rafraichissement de 90 Hz. Le rendu des couleurs est fidèle et sa luminosité satisfaisante.

Un grand-angle de 64 Mpx, un ultra grand-angle de 16 Mpx, un capteur de profondeur de 2 Mpx et une caméra Macro Vision constituent le bloc photo situé à l’arrière. Afin d’obtenir un ratio corps / écran de 85%, 2 poinçons correspondant à un appareil de 16 Mpx et un ultra grand angle de 8 Mpx perforent la face avant.

Grâce à la technologie Quad Pixel, les photos prises de jour y compris les autoportraits bénéficient d’un niveau élevé de détails notamment via la camera Macro. Si la double capture, l’embellissement vidéo ou la ring light améliore sensiblement l’expérience, l’apport du mode Vision de nuit demeure anecdotique.

Avec un processeur Snapdragon 870 5G combiné à 8 Go de RAM, la navigation est parfaitement fluide au sein de My UX la surcouche maison à Android 11. Lancer les jeux vidéo les plus gourmands du moment est autorisé sans crainte d’être limité par le stockage grâce aux 128 Go internes extensibles à 1To via carte SD.

L’emplacement qui l’accueille sur le côté gauche du G100 peut aussi embarquer une carte nano-SIM. Pour en utiliser 2 simultanément, il faudra alors renoncer au stockage additionnel. Juste à côté se trouve un bouton paramétrable qui permet par défaut, le déclenchement de l’assistant vocal de Google.

A droite est positionné le bouton d’ajustement de volume et juste en dessous celui de mise sous tension. Il est recouvert par un capteur d’empreintes plutôt efficace. En bas à côté de la prise USB-C figurent une prise jack, un haut-parleur assez élémentaire et un microphone que l’on retrouve aussi sur la tranche supérieure.

Raccordé à un écran via le câble Ready For inclus, toute la polyvalence de My UX se dévoile transformant au choix le Moto G100 en un petit PC, une Box TV, une console de salon ou encore une plateforme de visioconférence. Après avoir cliqué sur l’icône adéquat, chaque état bénéficie d’une interface adaptée.

Avec l’option Jeu, utiliser en Bluetooth une manette PS5, Xbox Séries X ou encore PC de concert avec le mode Gametime  équivaut à se sentir comme avec une console de salon. Aucun ralentissement ne vient gâcher l’expérience, l’immersion est telle que l’on oublie complètement que l’on joue depuis un smartphone.

Pour l’option Bureau mobile, s’il est possible d’utiliser l’écran du G100 comme d’un pavé tactile (pratique avec le stand), appairer un clavier et une souris via Bluetooth permet de retrouver tout le confort d’un ordinateur de bureau, My UX adoptant pour l’occasion l’apparence d’un système d’exploitation de type Windows.

L’intérêt des options Téléviseur et Chat Vidéo est surtout de permettre aux personnes autour de soi de bénéficier d’un visionnage sur grand écran avec une présentation simplifiée façon Box TV pour la première et pour la seconde des visioconférences où la conversation s’effectue de manière forcement plus naturelle.

La batterie à 5000 mAh du Moto G100 lui confère une autonomie d’une journée et demie pour une utilisation classique mêlant conversation, jeux vidéo, réseaux sociaux, visionnage de films. Dépourvu d’un système de charge rapide, même sur stand elle requiert quasiment 2h pour que sa jauge passe de 0 à 100%.

Le Moto G100 grâce à la technologie Ready For impressionne par sa polyvalence. En ajoutant 100 euros au prix d’une switch OLED, il offre une expérience gaming de même nature mais peut aussi faire office de PC de bureau ou encore de box TV. A ce prix, l’acquisition de ce smartphone transformers est vraiment à considérer.


Moto G100
449 euros sur motorola.fr

Moto G100

449
8.5

Général

8.5/10

Pour

  • 4 produits en un
  • Stand fourni
  • Design

Contre

  • Pas de charge ultra rapide

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    Moto Edge 30, Lenovo contre attaque

    (11 septembre 2022 - 03:41)

    […] extensions physiques du Moto Z3, le milieu de gamme G8 Plus quasi sans fautes ou le transformiste Moto G100 Gaming PC, Motorola aime associer un concept à chacun de ses nouveaux smartphones. Quel est celui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.