Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire [Critique]

Comme pour beaucoup le Club Do a contribué à enrichir ma culture anime avec des perles comme Hokutono Ken (Ken le Survivant), Doragon Boru (Dragon Ball) et Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque). Seules les 2 premières références ont donné lieu à des adaptations au cinéma avec des personnages réels.
cdz1En 1995 le résultat de North Star : La Légende de Ken le Survivant n’était pas très heureux avec Malcom Macdowell et  Max Van Peebles dans le casting. Ce n’était rien comparé à Dragonball Evolution sorti en 2007.
kenEn faisant des Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire un film d’animation les producteurs comme pour Albator évitent l’accident industriel. La série télé comprenant 114 épisodes, il était impossible de raconter toute l’histoire en un film. Le scénariste a fait le choix ou le calcul de se concentrer sur la partie la plus appréciée des fans : le sanctuaire.
cdz2bLa réincarnation d’Athéna déesse protectrice de la terre en un bébé a été soustraite des forces du mal. Recueillie par un archéologue, elle n’apprendra qu’à l’occasion de ses 18 ans qui elle est vraiment. Considérée comme une usurpatrice par le Grand Pope, sa vie est grandement menacée.
cdz4C’est aux Chevaliers du Zodiaque qu’il revient alors d’assurer sa protection. Afin de stopper la menace à sa source ils devront traverser les 12 maisons du Sanctuaire défendues chacune par un puissant chevalier d’or.
cdz5Esthétiquement il est indéniable que ce reboot 3D donne un coup de vieux au style de la série. Les armures ont été modernisées et les effets de lumières sont impressionnants. Les visages des personnages font très final fantasy et leurs attitudes sont beaucoup plus japonaises.
cdz7La timidité de Saori par exemple est très culturelle. Le comportement parfois cabotin des chevaliers contraste avec celui beaucoup plus grave de leurs prédécesseurs.

cdz6La traversée du sanctuaire est longue et cela justifie certaines libertés scénaristiques. Seulement le raccourcissement des combats diminue de beaucoup l’intensité dramatique de certaines scènes.
cdz9L’impact de l’affrontement également psychologique entre les protagonistes s’en trouve affecté et c’est toute une dimension philosophique de Saint Seyar qui passe à la trappe. La musique, composante qui sublime les moments épiques ou d’émotions n’est ici d’aucun secours. Elle passe quasiment inaperçue.
cdz8

Si elle reste fidèle dans les grandes lignes au manga original, cette nouvelle vision des Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire est dans la forme plus spectaculaire à grand renfort de changements de plan et de mouvements de caméra.
cdz10Le traitement du fond est plus superficiel et met beaucoup moins en exergue les valeurs prônées dans le manga comme le sacrifice, la ténacité ou encore la foi. Pour ceux qui ne connaissent pas cet univers, ce film constituera une bonne entrée en matière pour ensuite se plonger dans la série.

Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire
Sortie le 25 février 2015

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.