IrisNotes Executive 2 [Test]

Quand on écrit mal, s’il s’agit de soi, on arrive toujours plus ou moins à se comprendre. Le problème survient quand il faut se faire relire par les autres. Qui ne s’est jamais transformé en Champollion pour tenter de décrypter l’ordonnance de son médecin avant qu’il ne passe à l’ère numérique ?
IMG_4711Pour ceux qui écrivent plus vite qu’ils ne tapent au clavier, j’ai testé la solution IrisNotes Executive 2. Elle comprend un stylo numérique, un CDROM, un capteur, un câble usb, un câble 30 broches, 3 mines, un étui de transport et un guide de démarrage.
IMG_4726De bonne facture, le stylo IrisNotes est en métal. Il tient bien en main sans être trop lourd. Sobre en noir et argent, sa tenue est bien corporate pour aller au bureau. Ecrire avec est très agréable et ses mines glissent facilement sur le papier.
IMG_4746bElles s’avèrent assez simples à changer en faisant coulisser le bouton d’extraction situé sur le côté. Un discret voyant rouge s’allume quand le stylo est en charge. A son extrémité se trouve un capuchon qui protège un port mini USB.
IMG_4732Le capteur à infra rouge dispose d’un affichage LCD, d’un bouton d’allumage et est équipé d’une pince qui sert à le maintenir en place sur un support ou sur une feuille.
IMG_4770Il est surprenant que le logiciel d’installation du IrisNotes Executive 2 ne soit pas téléchargeable depuis le site officiel surtout qu’un code d’activation est nécessaire pour passer les 30 jours d’essai. Trouver sur le CD ROM un fichier à dézipper pour ensuite lancer l’installation est quelque peu redondant.
IMG_4747bL’absence de câble Lightening qui existe sur Mac depuis 2012 n’envoie pas non plus un très bon signal quant à l’actualisation de la solution Iris Notes. Heureusement j’ai pu compter sur mon adaptateur 30 broches vers Lightening qui a été reconnu.
IMG_4771L’installation du logiciel effectuée sur votre Mac ou votre PC, le stylo et le capteur chargés, garder celui-ci connecté en USB à l’ordinateur transformera en palette graphique de type Wacom le support ou la feuille où vous l’avez accroché.
Image05-mousebSi vous raccordez le capteur à un iphone ou un ipad et que vous lancez l’application gratuite IrisNote à disponible sur l’ App Store, vous pourrez alors copier vos notes existantes dans la photothèque de votre appareil à la pomme. Vous aurez aussi la possibilité de les modifier en temps réel.
IMG_4777En débranchant le câble USB de votre capteur, tous les mouvements de votre stylo seront enregistrés quand vous écrirez. Une icône en forme de stylo vous indiquera que ce dernier est reconnu. Pour sauvegarder votre travail et passer à une nouvelle page, il suffit d’appuyer sur le bouton du capteur. L’affichage LCD indiquera alors le nombre de feuilles stockées en mémoire.
IMG_4778Afin de les dérusher, vous devrez brancher le capteur à l’ordinateur, l’application MyScript Ink Retriever doit être obligatoirement lancée. Une option permet d’ailleurs de l’exécuter au démarrage de votre ordinateur.
IMG_4779Une autre détermine dans quel répertoire seront stockées vos notes. En dépit de sa dénomination peu intuitive, le bouton “Télécharger l’encre” permet de transférer vos notes sur l’ordinateur.
IMG_4748cPour transformer vos notes en texte comme si vous les aviez saisies au clavier, il faudra lancer l’application IRISNotes Executive qui se charge alors de la reconnaissance de caractères.
IMG_4749De base, l’opération donne un résultat très correct. Pour plus d’exactitude, il faudra passer par l’application MyScript Trainer. La phase d’apprentissage consiste à recopier environ 4 pages de textes prédéfinis. Il est notamment préconisé d’écrire plutôt droit.
IMG_4750Le concept de l’Iris Notes Executive 2 est bon et la reconnaissance d’écriture cursive est excellente seulement l’expérience utilisateur est pénalisée par l’accumulation de détails gênants. La mise en oeuvre logicielle sur ordinateur manque d’ergonomie. Au lieu de 3 logiciels spécifiques, transfert, apprentissage, numérisation, une application unifiée gagnerait en simplicité d’utilisation comme pour l’application sur iOS.
IMG_4780Intégrer un module bluetooth ou wifi au capteur le débarrasserait de ses contraintes de connectique. Pourquoi utiliser du mini USB alors que la norme aujourd’hui sur les appareils mobiles est le micro? Enfin la documentation est bien trop succincte et surtout incomplète. L’absence de didacticiel ne facilite pas une compréhension rapide du fonctionnement de la solution. Une actualisation logicielle, (quid d’Android ?) connectique et pédagogique lui serait extrêmement profitable.

IrisNote Executive 2
129 euros

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.