Soirée Metro Last Light [Compte rendu]

Quand j’ai reçu par courrier une invitation à m’immiscer dans les couloirs sombres du métro moscovite,  j’ai trouvé originale l’idée d’y avoir joint un ticket. Sur le billet il est écrit  avec une typographie d’inspiration russe la mention : un ticket pour Moscou surplombée par le logo Metro Last Light.

Metro-Last-Light-IMG_2660

Alors en me rendant à l’adresse indiquée au dos du carton, j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à me retrouver devant l’entrée d’un souterrain gardé par un soldat en uniforme. Hasard ou coïncidence, il s’adresse à moi dans une langue que justement j’étudie en ce moment. En russe il me demande mon ticket afin qu’il m’autorise à passer, je m’exécute et après qu’il ait poinçonné mon ticket, je le gratifie d’un спасибо (merci). J’ai cru décelé dans son regard une fraction de surprise car il a du voir que je l’avais bien compris. A surpris, surpris et demi.

Metro-Last-Light-IMG_2437 J’ai du traverser un long et inquiétant couloir très peu éclairé. Seules quelques bougies disséminées le long des parois me servent de guide. Au bout du tunnel, demi allongée sur une table une jolie blonde, assez légèrement vêtue et ayant l’air d’avoir passée des moments difficiles, tient la pose. Cependant elle ne décoche pas un sourire … Ambiance. Metro-Last-Light-IMG_2455 Ayant déjà vu une des bande-annonces de Métro : Last Light notamment celle d’une top modèle russe qui se retrouvait également dans une bien fâcheuse situation, j’ai très bien compris l’allusion.

L’univers de Metro 2033 post apocalyptique et sombre sera respecté et restitué lors de cet évènement.

Metro-Last-Light-IMG_2452

D’ailleurs en poursuivant mon chemin un peu plus loin, sur un mur sont projetées en boucle lesdites bande annonce de Metro Last Light. L’obscurité fait désormais place à une grosse dominante de lumière rouge.

Metro-Last-Light-IMG_2473 S’ensuit une série de PC et de Xbox 360 (pas de PS3 ?) sur laquelle tourne Metro Last Light. L’un d’entre eux attire particulièrement mon attention. Il est doté de 3 écrans et son unité centrale éventrée laisse apparaître 2 cartes Nvidia GE Force 3D Vision. En effet le joueur installé porte des lunettes 3D. Après que le démonstrateur me propose gentiment d’en chausser également une paire, j’avoue que l’impression de relief fait son effet et amplifie réellement l’immersion.

Metro-Last-Light-IMG_2503

Mais voila que les rideaux rouges s’ouvrent sur ma droite. Après avoir pris place sur les sièges mis à notre disposition devant une sorte d’autel, la présentation du jeu par Huw Beynon le responsable marketing de Deep Silver peut commencer. Metro-Last-Light-IMG_2507 Tout d’abord il nous invite à regarder un trailer digne d’un véritable film  de science fiction. D’ailleurs nous apprendrons un peu plus tard que les droits d’adaptation au cinema on été achetés par MGM

L’intensité dramatique de cette atmosphère de fin du monde était si poignante qu’à la fin du trailer, un silence gêné a suivi. Quand Huw reprend la parole, c’est pour nous annoncer que Dmitri Gluckohvski en personne va nous en apprendre plus sur le processus de création et de scénarisation du jeu. Metro-Last-Light-IMG_2514

L’auteur des romans Metro 2033 et Metro 2034 s’adresse alors à nous, directement en français. Franchement je suis loin de maîtriser le russe aussi bien qu’il manie la langue de Molière. Voici pour les fans une partie de sa présentation en vidéo. Alors merci qui ?

Après avoir englouti quelques blinis, tartelettes au poisson et autres réjouissances russes comme la délicieuse vodka Kedrovitsa, j’ai pu échanger quelques mots avec Dmitry et je peux vous assurer que ce gars est brillant. Il parle 6 langues couramment. Il a eu l’idée de son roman à 16 ans.

Metro-Last-Light-IMG_2528 Il en a 33 aujourd’hui et a parfaitement conscience de la situation de son pays et du monde en général. Il l’exprime d’ailleurs dans ses livres sous formes de métaphores subtiles. Comme par exemple les Sombres (Les Noirs en V.O dans son livre) qui représentent l’étranger, celui qu’on ne connait pas et par la peur qu’il inspire, on cherche à exterminer.

Metro-Last-Light-IMG_2500

En effet Il existe de nombreux et violents groupuscules d’extrême droite en Russie ce qui est paradoxal pour un pays qui a laissé le plus lourd tribu au monde en nombre de morts dans la lutte contre le nazisme. Or il est recommandé aux “minorités visibles” la plus grande vigilance dans les conseils aux voyageurs sur le site français du ministère des affaires étrangères.

Metro-Last-Light-IMG_2464 Pour en revenir au jeu, je partage vraiment avec Dmitry sa vision concernant le monde vidéo ludique. Ses acteurs proviennent d’horizons si variés, qu’il en devient une source quasi intarissable d’intérêts, de découvertes voire d’apprentissage. Même sans disposer de moyens colossaux, sans une débauche de technologie le jeu vidéo est avant tout une expérience à vivre et cela les développeurs de 4A Games avec un scénario aussi complexe et abouti que Metro Last Light  l’ont très bien compris.

Metro-Last-Light-IMG_2543

Des étoiles (rouges) pleins les yeux et mon exemplaire de Metro 2033 dédicacé sous le bras, j’ai pu repartir avec une version du jeu, un tee shirt, un press kit sous forme de CD et une lithographie numérotée. Vraiment je tiens à remercier les organisateurs pour cette superbe soirée que je ne suis pas prêt d’oublier.

Metro-Last-Light-IMG_2663
Silverword.

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Commentaires

    mrblue

    (29 mai 2013 - 14:04)

    super souvenirs ça, et vraiment très classe le livre dédicassé!!!

    silverword

    (29 mai 2013 - 19:14)

    @mrblue j’ai eu un peu de mal à photographier le livre car je ne voulais pas trop l’abimer ^_^

    NeoDandy

    (30 mai 2013 - 09:05)

    Soirée qui a apparemment conquis tous les joueurs invités visiblement ! :D

    Marissa

    (31 mai 2013 - 11:29)

    Je n’ai malheureusement pas pu y aller, la soirée avait l’air sympa !

    Brokenail

    (7 juin 2013 - 09:37)

    Chouette petite soirée.

    Tu es rentré en Métro ?

    Emilie

    (11 juin 2013 - 14:23)

    En tout cas ça avait l’air d’être une soirée sympa ! Etonnant d’apprendre le Russe :) Comme quoi ça sert !!

    silverword

    (15 juin 2013 - 16:24)

    @Brokenail en fait je suis rentré en limo comme un vrai capitaliste ;-)

    silverword

    (15 juin 2013 - 16:27)

    @Emilie dans certains films de science fiction, le savant un peu fou mais génial, geek donc est toujours russe, ça m’a donné envie d’apprendre leur langue, j’ai aussi essayé le klingon mais j’ai abandonné ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.