[Test] The Elder Scrolls V: Skyrim sur Xbox 360

Voici le test d’un jeu qui a été adulé par la presse et joueurs. Un jeu attendu depuis longtemps qui avait la tâche de dignement succéder à l’excellent Oblivion. C’est ainsi que The elder scrolls V: Skyrim naissa, pour le plaisir de tous. Alors réussite, flop ? Autant le dire de suite, le jeu est une totale réussite !

Tout commence dans le flou total, vous êtes un prisonnier qui avance vers son bourreau, qui est prêt à vous arracher votre tête d’un coup de hache. Mais, une chance ! Un dragon vient tout décimer dans ce village. Au fil de l’aventure, vous deviendrez un héros, un prophète attendu depuis longtemps. Vous découvrirez plusieurs guilde notamment les les Impériaux ou les Sombrages. Bien que la trame principal soit bien concrète, vous pourrez la façonner à votre façon suivant vos choix, vos quêtes et votre humeur. Cette liberté permet à Skyrim de proposer quelque chose de vraiment dynamique, cela plait et offre une grande rejouabilité.

Le gameplay a été revu. Contrairement à Oblivion, aucun choix de classe ne vous sera proposé. En effet, à part choisir la race de votre personnage (qui offre des prédispositions à certaines caractéristiques), rien d’autre ne vous sera proposé comme spécialisation… pour le moment ! Skyrim vous propose un arbre à talent bien complet qui vous permettra de choisir, à chaque niveau, une compétence à débloquer ou améliorer. Cela vous permet une très grande liberté de jeu, à vous de choisir : seriez-vous un mage, un guerrier ? Ou encore un véritable couteau suisse ? Vous pouvez être véritablement polyvalent avec un système d’utilisation d’arme/magie simplifié. Vous pouvez dès à présent vous équiper d’une arme (à une main) et utiliser de la magie de l’autre. Ce combo d’attaques peut être vraiment intéressant et vous donne une véritable impression de puissance en combinant attaque au corps à corps et à distance. La gestion de la santé/mana/vigueur a été simplifié avec une régénération hors combat (plus besoin de dormir et ou de chercher en urgence une potion dans sa bourse). L’artisanat, ou l’art de créer vos propre objet, est toujours présente ce qui vous permet de rester maître de vous même en créant armes, armures, potions et nourritures. Le plan social n’est pas mis en reste avec une réaction des PNJ différente suivant votre race/sexe et la possibilité de fonder une famille (à vous les joies de la séduction).
Le jeu se joue toujours en vue FPS ou à la troisième personne. Nous pouvons noter un petit changement dans le déroulement des donjons, avec la présence de petites énigmes (non difficile) qui viendra pimenter votre exploration.

La durée de vie du soft est très conséquente. En plus de proposer une longue quête principal d’une petite vingtaine d’heures, le jeu propose une multitudes de quêtes annexes. On pourra dire une infinité avec un générateur de quête aléatoire pour certaines d’entres elles. La rejouablitié est conséquente ce qui en poussera plus d’un a refaire le jeu en choisissant différents chemins. Et oui Skyrim vous permet de créer une histoire, votre histoire !

Le côté graphique n’est hélas pas le point fort du jeu. Les textures sont fades et pâles, l’aliasing est quasi omniprésente. C’est pas moche, mais ça peut être grandement amélioré. Mais Skyrim rattrape le coup en proposant des décors et un game-design magnifique. C’est un plaisir d’explorer les terres glacée de Bordeciel. Le côté Nordique est bien appuyé et un long travail se ressent. Quant aux musiques, elles sont tout simplement sublimes ! Adaptés aux paysages et aux environnements, elles vous accompagneront durant toute votre aventure. Les doublages français sont très correct même si, comme d’habitude, on aurait préféré les voix originales.

Skyrim est finalement le RPG de l’année. Avec un contenu conséquent, une excellente histoire, un gameplay simple et solide et un univers héroïc-fantasy nordique, Skyrim se fait une place en or sur le podium des meilleurs RPG de tous les temps. Inutile de vous le préciser, si vous êtes fans des RPG, Skyrim est fait pour vous. C’est un peu le jeu à avoir sous le sapin :)

—> 18/20

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Commentaires

    mrblue

    (21 décembre 2011 - 18:32)

    C’est LE jeu de l’année sans problème, même si il y avait de sacré challengers!

    Moi c’est vraiment les animations que je trouve vraiment trop rigides mais sinon ouah!!

    Surtout sur PC ou on peut profiter de déjà beaucoup de mods alors que le TESC n’est pas encore sorti :)

    morlorc

    (21 décembre 2011 - 20:40)

    Wahhouu ça promet, j’espère que le père noël passera par chez moi :)

    batto

    (21 décembre 2011 - 22:00)

    Je confirme que c’est une pure réussite :cool:

    J’attend encore un moment avant de me faire mon test…sinon t’y a passer combien d’heure par curiosité ? ^^

    Roxarmy

    (21 décembre 2011 - 23:56)

    @batto : une petite 60ene d’heure. Mais depuis la sortie de SW TOR, j’ai tous mis de côté ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.