Lost Judgment : Ryu Ga Gotoku confirme l’excellence de ce spin-off

Lost Judgment, de l’équipe de développement derrière la série Yakuza, est la suite directe (espacée de quelques mois) de l’excellent spin-off  sorti en 2019 : Judgment. Reprenant les codes de la saga phare de Ryu Ga Gotoku, Lost Judgment vous met dans la peau d’un détective privé parcourant de petits quartiers japonais pleins de vie à la recherche de vérité. En plus de proposer un scénario fort et sombre, Lost Judgment va aussi vous permettre de vous amuser à l’aide des nombreuses choses « à côté », voyons cela ensemble.

Retour à Kamurocho (Tokyo) et Isezaki Ijincho (Yokohama), quartiers bien connus de la saga Yakuza, où notre ancien avocat de la défense et actuellement détective privé Takayuki Yagami va se retrouver dans une sombre enquête. Le jeu démarre fort avec la vue de la découverte d’un corps en décomposition et enchaine avec une première mission pour nos détectives, concernant des soupçons d’harcèlements dans un lycée. Sans m’avancer pour éviter le spoil, et avec une très belle écriture, ces deux affaires qui, aux premiers abords isolées, se retrouvent être liées. Rempli de rebondissements et à la fois sombre mais doté d’une touche d’humour, le scénario de ce Lost Judgment se trouve être vraiment haletant et intéressant à suivre, l’écriture y jouant énormément. De ce côté, les développeurs savent vraiment y faire et c’est une force que l’on trouve dans chacun de leur jeu. De plus, comme à l’accoutumée, de nombreuses quêtes secondaires sont disséminées à travers les quartiers. Ces quêtes sont pour la plupart, totalement loufoques, et sont chacune une petite pépite à savourer. On joue à Lost Judgment autant pour ses quêtes secondaires que l’histoire principale.

Le harcèlement scolaire est au coeur du scénario

Et on commence à s’approcher des forces du jeu. En effet, en plus du scénario principal, de nombreuses choses vous attendent dans l’univers imaginé par Ryu Ga Gotoku et il est presque impossible de s’ennuyer. Bien que les quartiers soient petits (nous sommes loin d’un gigantesque open world), Lost Judgment fait la part belle à la fidélité. Le jeu est rempli de détails et tous les lieux à visiter sont fidèles à la réalité. Enormément de lieux sont visitables et vont vous permettre de passer beaucoup, mais alors beaucoup de temps à faire autre chose qu’à élucider la principale énigme. Faire du golf, des courses de drone, du baseball, jouer aux fléchettes, participer au VR World, course de skate et même jouer à 8 jeux complets de la Master System ! Vous l’aurez compris, trouver quoi faire dans ce Lost Judgment est très simple et vous nécessitera plusieurs dizaines d’heures de jeu pour tout finir.

Côté gameplay, le jeu continue sur le précédent modèle et ne prend pas le virage RPG du précédent Yakuza. Nous restons ainsi sur un jeu très orienté action type beat’em up. Nous contrôlons ainsi notre ex-avocat qui n’hésite pas à sortir les poings pour remettre les idées en place de ses adversaires. Les combats à mains nues sont ainsi divisés en trois postures ayant chacune leur spécificité et sont à adapter suivant les ennemis et l’environnement. Chaque tâches et quêtes accomplies vont vous permettre de d’engranger de nombreux points afin d’améliorer votre personnage. Les combats sont ainsi dynamiques et assez funs, Yagami étant un combattant hors-pair.

 

 

Presque la totalité du jeu est doublé, avec au choix le doublage en Anglais ou Japonais avec en prime, de sous-titres en Français (choses tout de même assez récente). Jouant en VO, les doublages sont tout simplement excellent, les doubleurs Japonais sachant grandement y faire. Graphiquement, le jeu continue d’utiliser le Dragon Engine que l’on retrouve notamment sur le précédent Yakuza Like a Dragon. Les graphismes sont ainsi soignés et font la part belle aux néons de la ville. De plus, les personnages sont très bien modélisés, notamment au niveau du visage et de la synchronisation labiale, permettant une excellente immersion. Enfin, notez que le jeu propose deux modes graphiques, dont l’un permettant de profiter du 60 FPS.

Grand fan des développeurs, de la saga Yakuza et du premier Judgment, Lost Judgment se veut être, à mon sens, un aboutissement de ce que sait faire l’équipe de Ryu Ga Gotoku. Sombre et à la fois loufoque, le jeu possède une mine de choses à faire et les collectionneurs de trophées et amateurs de 100% auront de quoi faire, sans compter les nombreux jeu complet Master System disponibles. Ce jeu est pour moi un must have et fait office de mon GOTY 2021, vu son prix de vente intéressant. Pour peu que le jeu vous intéresse un minimum, foncez, vous ne le regretterez pas !

Lost Judgment

49.99 €
9.7

Général

9.7/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.