Disgaea 6 Defiance of Destiny, le Disgaea de la démesure sur Switch

Disgaea 6 Defiance of Destiny, sixième épisode du célèbre tactical RPG japonais, est enfin sorti dans nos contrées sur Nintendo Switch et apporte avec lui, de nombreux changements. Une démesure des chiffres encore plus poussée qu’auparavant, un gameplay affiné permettant d’être encore plus fort, l’auto-battle ou encore un passage à la 3D. Disgaea 6 Defiance of Destiny se veut ainsi être un excellent opus s’ouvrant au plus grand nombre, tout en gardant une bonne partie de ce qui fait le sel de Disgaea, voyons cela ensemble.

Disgaea 6
L’interface de combats reste identique

Nous incarnons Zed, un charismatique zombi accompagné de son “chien” Cerbère, ayant pour but dans sa vie de zombi décomposé d’éliminer le Death-Tructor Divin, une terrible menace tout puissant capable de terrasser des mondes entiers. Et Zed, en bon zombi, ne résistera bien évidemment pas aux terribles coups du Death-Tructor Divin infligeant pas moins de 999 999 999 points de dégâts, jusqu’à ce que mort s’en suive. On aurait pu clore l’histoire au décès de Zed, mais c’est sans compter sur l’Ultra Réincarnation, une technique permettant de revenir à la vie de manière indéfinie. Faisant entièrement partie de l’histoire, l’Ultra Réincarnation va aussi jouer un rôle important dans le gameplay, j’y reviendrai un peu plus tard. Se battre, mourir, revenir à la vie, devenir plus fort, et re affronter le Death-Tructor Divin, tel est la vie vouée à Zed afin de parvenir à son but ultime, et Zed rencontrera de nombreux compagnon tout au long de son aventure, tous aussi loufoque et caricaturé les uns que les autres. En effet, comme à l’accoutumée avec la série Disgaea, le jeu est rempli d’humour avec des personnages bien écrit, totalement doublés (anglais et japonais) et attachants. En lisant mes quelques lignes, le scénario peut paraitre simplet, mais l’histoire est très bien écrite et bien ficelé, on suit ainsi le scénario avec plaisir.

Le scénario étant tout de même important, ce n’est pas de ce côté que Disgaea 6 Defiance of Destiny va briller en termes de nouveauté, mais plus sur son gameplay, avec en maitre mot : la démesure. Niveau maximum porté à 99 999 999, la possibilité de réalisé facilement des dégâts à plusieurs milliards de point, des statistiques se comptant en plusieurs centaines de milliers, les gros chiffres seront de mises et à chaque étape, vous gagnerez encore plus de puissance. Tout ça est à mettre en relation avec l’Ultra Réincarnation. En effet, à tout moment dans le jeu, vous pouvez activer cette fonction pour que votre personnage (de votre choix) meurt et revient à la vie … au niveau 1. Bien que surprenant, cette chute de niveau va vous permettre de repartir avec des stats d’origine boosté et ainsi monter en puissance, encore et encore. L’Ultra-Réincarnation est donc à la fois un élément crucial de l’histoire, mais aussi très important dans le gameplay. Autre nouveauté touchant directement au jeu : l’auto-battle. Initié uniquement sur Disgaea 1 sur mobile, l’auto-battle va vous permettre de réaliser les batailles de manière totalement automatique, sans interaction de votre part, couplé au mode boucle, le farming et le level-up deviennent ainsi plus aisé. L’IA bien qu’assez simplet, peut-être améliorer à l’aide des Démonicodes permettant de réaliser pour chaque personnage, un type de combat bien précis (distance, soin, magie, etc.). Bien que totalement facultatif, l’essayer c’est l’adopter et on risque assez rapidement de tomber dans la facilité de l’auto-battle continue en vitesse x2, tout comme le niveau de difficulté (sur une vingtaine de rangs) qui est laissé libre au joueur.

Les Prinny sont bien entendus de la partie !

Côté design graphique, le jeu reste comme d’habitude très coloré avec un cara design très sympa, quant aux dialogues, ils restent en 2D inanimé, un peu à la visual novel. Mais le gros changement vient de la technique, avec pour la première fois des personnages modélisés en 3D. Pour accompagner ces changements graphiques, trois modes font leur apparition dans la config : performance, équilibré, qualité. Comme sur console, vous allez pouvoir choisir entre framerate et graphismes, avec la plupart du temps, un framerate très stable … sauf dans le hub. Etrangement, le framerate est au rabais, mais sans que cela ne soit handicapant, peut-être qu’une mise à jour viendra corriger ce petit défaut. Mais de manière générale on reste sur du classique avec le 3D isométrique et des couleurs assez vivaces.

Vous allez passer un certain temps au hub

Le jeu est très fun à parcourir et pour ceux (comme moi) n’ayant pas énormément de temps à passer à farm, l’auto-battle est extrêmement bien venu. Fun, plaisant, bien raconté et stratégique (certains combats seront à faire “à la main”) Disgaea 6 Defiance of Destiny s’ouvre aux plus grands nombres avec un léger côté casual gamer, avec des mécaniques simples, claires et très bien expliquées. Démesuré à souhait, infliger des dégâts se comptant en millions est toujours un plaisir, et arrivé sur le champ de bataille avec plus d’un million de niveau est assez plaisant. En somme, un très bon jeu que je conseillerai à tous les fans de la série, mais aussi pour ceux souhaitant découvrir le tactical RPG.

Disgaea 6 Defiance of Destiny

44.99 €
9.5

Général

9.5/10

Roxarmy Auteur

Blogueur durant ses heures perdues. Adore l'informatique, les mangas et le high-tech mais aussi et surtout jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.