Soirée The Real Time Gallery à Londres ! [Compte rendu]

En cette période de fin d’année voire du monde, je peux vous faire une confidence.

L’enfant geek que j’étais avait de grandes espérances dans l’avenir, le futur, le 21ème siècle, le temps X. Je rêvai  à une ère de paix civilisée évoluée en grande partie grâce à la technologie.Je m’imaginais toutes sortes d’inventions et je me disais : quand elles feront partie du quotidien, ce sera le signe qu’on aura vraiment avancé. Alors bien sur, aujourd’hui, le téléphone sans fil, la visioconférence, le GPS, internet et j’en passe ont fait leur apparition.


Mais d’une façon plus anecdotique, presque symbolique il s’est passé, ce jeudi 15, en Angleterre, un événement qui m’a fait me remémorer un de mes rêves d’enfant. Imaginez vous une rue, dans une mégapole, Londres par exemple, dans un de ces quartiers un peu mal famés mais vivants où les artistes aiment bien exposer leurs créations. Dans cette rue du quartier de la communauté bangladeshie : Brick Lane se déroule un événement culturel.



Une expo de photos, une population bigarrée, internationale, connectée, des hispters comme on dit aujourd’hui, un dj, un buffet. Tout ce qu’il y a de plus classique… en apparence car en fait, il n y a pas de photos dans cette galerie mais des écrans et en plus ces derniers n’affichent rien.





Le sympathique animateur dénommé Sam Pilling nous parle brièvement des 3 photographes qui exposent ce soir. Celui de Londres se nomme : Lee Strickland, celui de Paris : William Daniels, enfin celui de Berlin s’appelle Paul Sullivan. Petit détail, ils ne seront pas parmi nous car en fait ils sont dans leur ville respective et peu de temps après le speech de Sam, l’expo va pouvoir commencer.




Oui vous avez bien lu et j’espère compris, j’ai pu  assister à la première expo photo au monde en temps réel. Depuis  différents emplacements, dans 3 capitales différentes, des photographies artistiques de professionnels vont converger au même endroit, au même moment pour être exposées et contemplées. Tandis que les photos  défilent, je suis séduit aussi bien par la qualité artistique de ce concept que par son coté innovant : enfin sous mes yeux une vrai expo “dynamique” et unique car en temps réel. Cerise sur le gâteau, la technologie nécessaire pour créer un événement de la sorte, réside entre autre dans … l’appareil photo.




Exactement celui qu’utilisent les photographes et que je peux tester à cette expo. Il s’agit du NEX-5R  de Sony, c’est un compact avec un objectif 18-55 mn et un capteur à 16 M pixels Il dispose d’un écran tactile avec un menu dépouillé très facile à comprendre car n’étant pas un professionnel de la photo, j’ai facilement trouvé mes repères. J’ai l’impression d’avoir affaire à une tablette simplifiée.



 

La comparaison n’est pas fortuite car il y a certaines similitudes entre ces 2 produits. Le coté tactile de l’écran bien évidement, la possibilité de prendre des photos, des vidéos mais surtout la connexion wifi intégrée. Grâce cette fonctionnalité forcément, les transferts sans fil sont par essence facilités. Il est alors possible de transférer directement en wifi des images sur un smartphone (un iphone 4 pour moi) ou justement une tablette en ayant pris le soin d’avoir installé auparavant l’appli gratuite PlayMemory Mobile disponible pour Android et iOS.


Mon parallèle avec les tablettes prend vraiment son sens avec la possibilité de télécharger directement des applis depuis le store Sony sur le Nex 5r afin d’ ajouter des fonctionnalités. Parmi celles (gratuites) que j’ai pu tester il y a l’effet photo qui permet par exemple en prenant une photo de ne capter que la couleur de son choix et passe les autres couleurs en noir blanc et  autres variations de gris. Il y a aussi différents filtres de type photoshop. L’utilité c’est de pouvoir d’appliquer ces effets en amont ce qui peut représenter un gain de temps substantiel.

L’autre appli qui m’a beaucoup plu c’est la commande à distance numérique qui permet de prévisualiser sur sa tablette ou son smartphone, la photo que va prendre le Sony 5r et même de déclencher la prise de la photo depuis votre appareil mobile. Tout ca toujours en wifi, un peu façon Wii U en quelque sorte.

Si vous ne possédez pas de tablettes,  que vous voulez réussir  votre auto portait et que vous n’avez pas d’amis vous pouvez faire basculer horizontalement l’écran de prévisualisation de l’appareil afin qu’il vous serve de miroir numérique



Je vous avoue que je n’ai pas fait le tour de toutes les fonctionnalités qu’offrent le Sony nex 5r. Je trouve dommage que le système de flash ne soit pas intégré bien qu’il soit amovible avec un système de molette et qu’il y ait une latence de 2 à 3 s avant la prise d’une photo. Je n’ai pas boudé mon plaisir, j’ai trouvé que ce Sony 5r est un étonnant  appareil photo, de bonne qualité plein de ressources.

Alors tant pis si c’est la fin du monde dans 1 mois, je peux dire que sur ce coup la, Sony m’a fait croire de nouveau au futur. Je vais reprendre un verre au buffet le sourire aux lèvres, des couleurs pleins les yeux et plein la tête.

Silverword Auteur

Critique de Cinéma, Spécialiste High Tech, Gameur old School, le Triangle Infernal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.